Guide méthodologique

Né en 2012 pour promouvoir les pratiques éducatives dans la nature, le collectif « Tous Dehors » – comprenant 23 enseignants maternels ou primaires de tous les réseaux – a sorti le livre Trésors du dehors . Auprès de nos arbres, enseignons heureux.

Ce guide méthodologique, disponible auprès des Crie, est rempli de trucs et astuces à destination des enseignants qui souhaitent éduquer leurs écoliers dans la nature, mais aussi de témoignages en relatant les bienfaits. « Le réel, le toucher, c’est un des points forts des sorties. Toucher et voir des feuilles d’automne, sentir l’arbre, c’est beaucoup plus parlant qu’une photocopie… », explique Luana Polidari, institutrice en 4e primaire à l’Ecole Sainte-Thérèse de Carnières.

Les enseignants constatent une amélioration des attitudes scolaires et sociales. « Dehors, les enfants collaborent plus. Il y a une meilleure cohésion de groupe. Il n’y a pas de stigmatisation de celui qui a plus de difficultés, qui est le meilleur en maths. Dans les bois, ça ne se ressent pas. L’enfant est plutôt perçu dans sa globalité. Sa personnalité est prise en compte », dit Anne-Chantal Decauwé, institutrice en 2e maternelle à l’Ecole de Sainte-Union à Kain.

Aussi la sensibilité à l’environnement passe par une immersion régulière dans la nature. Une mare est une oasis de vie et permet de mettre en évidence l’importance de la biodiversité et la pyramide alimentaire. « Nous étudions comment l’étang s’alimente, y réalisons des prélèvements d’eau, découvrons sa biodiversité et l’impact de la pollution. Tout cela permet de faire une synthèse sur l’équilibre alimentaire et le cycle de la matière », explique Isabelle Graux, institutrice en 5e primaire à l’Ecole Saints-Pierre-et-Paul de Chimay.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous