Attentat contre des militaires à Bruxelles: l’assaillant est décédé

Un homme armé d’un « grand » couteau a attaqué une patrouille de deux militaires sur le boulevard Emile-Jacqmain à Bruxelles vers 20h20, a confirmé la police. Un des militaires a riposté et tiré sur le suspect à deux reprises, tirs qui ont entraîné le décès de l’assaillant, indique le parquet fédéral. «Nous pensons qu’il s’agit d’une attaque terroriste», précise encore le parquet.

L’assaillant a crié à deux reprises « Allah Akbar ». L’homme est un Somalien né en 1987. Il n’était pas connu pour des faits de terrorisme. Le parquet a ouvert une enquête pour «tentative d’assassinat dans un contexte terroriste».

Le parquet de Bruxelles indique déjà, vendredi soir peu après 23h00, estimer que le militaire «a tiré conformément aux règles d’engagement et dans un contexte de légitime défense».

Edition numérique des abonnés

Un militaire a été légèrement blessé, « à la main », précise la porte-parole du parquet, Ine Van Wymersch. Le bourgmestre Philippe Close, lui, ne parle que d’un blessé.

Les forces de l’ordre ont déployé un important périmètre de sécurité, toujours en cours à 22h. Le niveau de la menace est maintenu à 3 sur une échelle de 4. Il s’agit d’un acte isolé, selon Close.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous