Uber perd son droit d’opérer à Londres

La compagnie de voitures avec chauffeurs Uber ne pourra plus opérer dans les rues de Londres à partir de l’expiration de sa licence le 30 septembre, a annoncé l’autorité des transports de Londres, TfL, qui a révoqué son droit d’exploitation.

«TfL conclut qu’Uber Londres n’est pas apte à détenir une licence d’exploitation de chauffeurs privés», a expliqué l’autorité dans un communiqué. L’entreprise américaine a néanmoins le droit de faire appel et pourra encore faire rouler ses voitures tant que les procédures n’auront pas été étudiées, a précisé TfL.