Didier Gosuin sur Herrmann-Debroux: «Le problème de Bruxelles, c’est trop de voitures»

© Mathieu Golinvaux / Le Soir
© Mathieu Golinvaux / Le Soir

Didier Gosuin a fait part de ses futurs projets pour le viaduc Herrmann-Debroux quelques heures après sa réouverture ce jeudi matin. «  Herrmann Debroux, dans l’avenir, c’est un boulevard urbain comme le boulevard du souverain avec 2 bandes de voitures (2 entrantes, 2 sortantes) avec des lignes de bus ou de trams en surface pour décongestionner Bruxelles  » explique le ministre bruxellois (Défi) au micro de La Première.

Il ajoute : «  Le problème de la ville ce n’est pas trop d’infrastructures, c’est trop de voitures (…) Il faut penser autrement le réaménagement des villes. Dans toutes les grandes villes, on réaménage les entrées et on réorganise les transports en commun. Nous devons accompagner cette évolution.  »

Le viaduc a été fermé par précaution après un rapport technique défavorable. Maintenant rouvert, le viaduc doit tout de même encore être analysé pour déterminer les travaux à réaliser.