La Catalogne déclare son indépendance, le Sénat espagnol la met sous tutelle

Le parlement de Catalogne a voté vendredi vers 15h30, à majorité absolue, en faveur de la résolution exhortant l’exécutif régional indépendantiste à déclencher la sécession de la région, à raison de 70 voix pour, 10 contre et 2 abstentions. La résolution déclare la Catalogne comme Etat indépendant sous forme de République.

La majorité absolue de 68 sur les 135 sièges du parlement catalan a donc été atteinte. Les députés ont entonné l’hymne indépendantiste après le vote, en l’absence de l’opposition qui a boycotté la séance.

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants indépendantistes à Barcelone, massés à l’extérieur du parc abritant le parlement catalan, ont salué par des clameurs de joie l’annonce de la proclamation d’une République catalane vendredi après-midi, a constaté l’AFP.

Le Sénat autorise la mise sous tutelle de la Catalogne

Le Sénat espagnol a autorisé vendredi le gouvernement de Mariano Rajoy à prendre des mesures de mise sous tutelle de la Catalogne, qui comprennent notamment la destitution de ses dirigeants indépendantistes.

La proposition du gouvernement, basée sur l’article 155 de la Constitution, a été approuvée par 214 voix pour, 47 contre et une abstention, et sera notamment transmise au gouvernement central et à l’exécutif catalan, a déclaré le président du Sénat, Pio Garcia-Escudero.

«L’Etat de droit restaurera la légalité en Catalogne», a tweeté le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy immédiatement après le vote d’une déclaration unilatérale d’indépendance au Parlement de cette région. Il a demandé à tous les Espagnols de «garder leur calme».

Mariano Rajoy a convoqué un conseil des ministres extraordinaire à 18h.

Les dernières informations en direct

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous