Grand baromètre: les Belges peu séduits par le projet catalan

Edition numérique des abonnés

L’indépendantisme catalan séduit très peu en Belgique, du moins si l’on en croit notre Baromètre Ipsos : entre le soutien au gouvernement espagnol de Mariano Rajoy et le mouvement nationaliste de Carles Puigdemont, ce sont surtout les « sans avis » qui dominent, ajoutez la masse de celles et ceux qui renvoient les deux protagonistes dos à dos. Ni unitariste ni séparatiste, on reconnaît bien là le citoyen belge.

Edition numérique des abonnés

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous