Les filles largement absentes des études en sciences informatiques

© Le Soir
© Le Soir

Que ce soit à l’UCL, à l’ULB ou à Namur, les filles sont largement absentes des auditoires de première année en sciences de l’informatique, selon des chiffres authentifiés par les dernières statistiques du Conseil des recteurs francophones (Cref). Il n’y a guère qu’en logopédie – au profit des filles cette fois – que l’on retrouve un tel déséquilibre de genre à l’entame des études.

► Pourquoi les filles se projettent moins dans le secteur du numérique? Réponse sur Le Soir+

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous