Seuls 5% des travailleurs prêts à abandonner totalement leur voiture de société

©PhotoNews
©PhotoNews

Seuls 5 % des travailleurs sont prêts à abandonner totalement leur voiture de société en échange d’autres solutions de mobilité, selon un sondage mené par le secrétariat social SD Worx et rendu public vendredi.

Un projet de loi visant à introduire l’allocation de mobilité (cash for car) a été introduit cette semaine à la Chambre. Par ailleurs, la solution poussée par le conseil national du travail (CNT) comme alternative possible à ce projet « cash for car » va être prise en compte par le gouvernement, rapportait Le Soir vendredi. Les détails de ce budget mobilité sont encore discutés en intercabinets.

51 % ouverts à un budget mobilité

Selon une enquête de SD Worx, un peu plus de la moitié des travailleurs (51,8 %) se disent ouverts à un budget mobilité. Mais cet intérêt est nettement plus important du côté des travailleurs qui n’ont pas de voiture de société : 56,9 % d’entre eux y sont favorables. Par contre, seuls 26,7 % des détenteurs d’une voiture de société, public visé par la proposition, adhèrent à la mesure.

De plus, seuls 5 % des travailleurs sont prêts à abandonner totalement leur voiture de société en échange d’autres solutions de mobilité. 61 % opteraient pour la même voiture de société et seuls 20 % choisiraient un modèle plus petit afin d’obtenir un budget pour d’autres moyens de transport. Ils sont même 9 % à envisager une voiture de société d’une gamme supérieure, et seraient prêts pour cela à renoncer à d’autres avantages.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous