«Pays de merde» : 54 pays africains réclament des excuses à Trump

Edition numérique des abonnés

Les ambassadeurs de 54 pays africains à l’ONU ont exigé vendredi, dans un communiqué au langage très fort, «rétractations» et «excuses» au président américain Donald Trump après ses propos rapportés la veille sur l’immigration en provenance de «pays de merde».

Après une réunion d’urgence, le groupe se dit «extrêmement choqué» et «condamne les remarques scandaleuses, racistes et xénophobes» de Donald Trump telles que rapportées par les médias. «Pour une fois on est unis», a souligné un ambassadeur à l’AFP, sous couvert d’anonymat.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous