Tunisie: des discussions politiques prévues après les troubles sociaux

Beji Caid Essebsi. © AFP
Beji Caid Essebsi. © AFP

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi devait rencontrer samedi les partis au pouvoir, les syndicats et le patronat pour discuter des moyens de sortir de la crise après des troubles alimentés par des mesures d’austérité et marqués par des violences. Le calme est revenu globalement dans le pays depuis jeudi soir à l’exception de protestations mineures.

Alors que la Tunisie marque dimanche le 7e anniversaire de sa révolution qui a mis fin à des années de dictature, un mouvement de contestation sociale a éclaté dimanche dans plusieurs villes après l’entrée en vigueur du budget 2018 qui prévoit des hausses de prix. Il a ensuite dégénéré en émeutes après la mort d’un homme durant une manifestation à Tebourba à l’ouest de Tunis. Durant les protestations, au total 803 personnes ont été arrêtées, a indiqué samedi à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur Khlifa Chibani.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous