#Metoo: Haneke dénonce une «chasse aux sorcières» dommageable pour la création

© AFP
© AFP

Le cinéaste autrichien Michael Haneke, double Palme d’or à Cannes, estime que le mouvement #Metoo de dénonciation des abus sexuels tourne à la «chasse aux sorcières» et débouche sur un nouveau «puritanisme» dommageable à la création.

«Ce nouveau puritanisme empreint d’une haine des hommes, qui arrive dans le sillage du mouvement #Metoo, me préoccupe», estime le réalisateur aux douze longs métrages dans une interview au quotidien autrichien Kurier vendredi. «En tant qu’artiste, on commence à être confronté à la peur face à cette croisade contre toute forme d’érotisme», confie le cinéaste.

«Bien sûr, toute forme de viol ou de contrainte sexuelle doit être sanctionnée. Mais je trouve l’hystérie et les condamnations sans procès auxquelles on assiste aujourd’hui tout à fait dégoûtantes», souligne Haneke, 75 ans, en allusion aux nombreuses mises en cause dans la profession.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous