Bien préparer son job étudiant, avec Infor-Jeunes

© Le Soir.
© Le Soir.

De plus en plus de jeunes travaillent en parallèle de leur « métier » d’étudiant, pendant les vacances scolaires mais aussi durant toute l’année. Depuis 2013, Infor-Jeunes éclaire donc ces futurs jobistes potentiels via une vaste campagne d’information baptisée « Action job étudiant », partout en Wallonie, organisée de ces vacances de carnaval à fin avril.

Car les questions et incertitudes ne manquent pas, d’autant plus que la législation a évolué en ce début d’année. L’étudiant peut en effet prester jusqu’à 475 heures par an alors qu’auparavant, on parlait en jours, soit 50 journées de travail autorisées. Cette campagne permet aux étudiants d’être aidé et conseillé pour écrire son CV, pour se préparer à un futur entretien, de savoir si on perd ou non ses allocations familiales. Autant de questions pratiques qui méritent des réponses concrètes. Sur les 21.000 demandes d’informations effectuées en 2017 dans les bureaux d’Infor-Jeunes, soit en direct ou par téléphone, le job étudiant est le sujet qui rencontre le plus de demandes à l’échelle wallonne, devant les questions portant sur les études. Le job étudiant, ce n’est pas rien ! En 2016, seulement 16 % des étudiants ne travailleraient pas, et 14 % en 2017.

Le cas luxembourgeois

C’est dire toute l’importance des jobs étudiants. En province de Luxembourg, c’est toutefois l’inverse en termes de demandes d’infos, où les études priment, mais la demande pour les jobs reste forte, d’où le nombre de séances décentralisées partout dans la province, durant cette semaine de congé.

Un livret informatif et un site internet complètent ces sources d’information en direct. Le site www.actionjob.be, visualisable tant sur PC que sur smartphone, a été complètement remis à jour et dispose de nouvelles fonctionnalités comme un outil calculateur qui permet aux jeunes de connaître l’impact du job étudiant sur ses allocations familiales, ses cotisations sociales et impôts. On y trouve aussi une rubrique « Postuler » qui donne une foule de trucs et d’astuces aux jeunes pour postuler au mieux, une foire aux questions et divers outils d’aide à la rédaction d’un curriculum vitae. Enfin, une rubrique pour les employeurs a été ouverte pour que ceux-ci puissent déposer leurs offres de jobs étudiants.

« Les jobs étudiants sont une magnifique occasion de se tester dans différents univers professionnels, ils offrent bien des opportunités », note Marie-Pierre Van Dooren, directrice des réseaux Infor-Jeunes en Wallonie et à Bruxelles, qui participait vendredi à la première soirée d’infos, à Arlon.

Pour les responsables d’entreprises, le job d’étudiant est aussi une belle solution pour remplacer les ouvriers partis en vacances et continuer à fonctionner. Février est le mois idéal pour commencer à postuler.

Après Arlon vendredi, Florenville et Hannut ce lundi, deux rendez-vous sont prévus ce mardi 13 à Aubange et Vaux-sur-Sûre. Mercredi, des Actions job auront lieu à Mons, Braives, Virton, Bastogne, Beauvechain et Tournai. Jeudi, à Fauvillers, Houffalize, Ellezelles, Tournai et Dour. Et vendredi 16, à Paliseul et Habay. Pour les autres dates, très nombreuses, voir sur le site www.actionjob.be/actionsjob

L’agenda de l’action Job étudiant

Après Arlon vendredi, Florenville et Hannut ce lundi, deux rendez-vous sont prévus ce mardi 13 à Aubange et Vaux-sur-Sûre. Mercredi, des Actions job auront lieu à Mons, Braives, Virton, Bastogne, Beauvechain et Tournai. Jeudi, à Fauvillers, Houffalize, Ellezelles, Tournai et Dour. Et vendredi 16, à Paliseul et Habay.

Pour les autres dates, très nombreuses, voir sur le site www.actionjob.be/actionsjob