Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais a avoué avoir tué la fillette «involontairement»

Lors d’une conférence de presse ce mercredi soir, le procureur de Grenoble a annoncé que le corps de Maëlys a été retrouvé. La fillette avait disparu en août dernier à Pont-de-Beauvoisin, lors d’un mariage. «  Nordahl Lelandais a indiqué avoir tué la fillette ‘involontairement’. Il avoue l’avoir, dans un premier temps, déposée à proximité de son domicile avant de revenir récupérer son corps et le déposer dans un lieu montagneux en forêt  », a indiqué le procureur. L’homme de 34 ans ne s’est pas expliqué sur cette mort « involontaire ».

Malgré la coopération de Nordahl Lelandais, les recherches du corps ont été extrêmement difficiles, notamment à cause de la neige. Un crâne d’enfant a finalement été retrouvé dans un endroit reculé du massif de la Chartreuse, ce mercredi en fin d’après-midi.

Ces aveux font suite à une intense journée d’enquête, lors de laquelle l’individu a quitté sa cellule, été interrogé, puis emmené sur le lieu de fouilles. Ce mercredi après-midi, des sources proches de l’enquête ont révélé que les traces de sang retrouvées dans le coffre de la voiture de Nordahl Lelandais appartiennent bien à Maëlys. La voiture de Nordahl Lelandais avait été démontée par les enquêteurs. L’ancien maître-chien avait, jusqu’aujourd’hui, toujours nié son implication dans la disparition de la fillette en août dernier.

Le fil de la journée

• Nordahl Lelandais est extrait de sa cellule de Saint-Quentin-Fallavier, en matinée. Direction Grenoble, où il va être interrogé sur l’affaire Maëlys.

• En fin de matinée, le suspect quitte le palais de justice de Grenoble. Il est emmené en convoi à Pont-de-Beauvoisin, où l’attend un important dispositif de gendarmerie.

• Le convoi quitte Pont-de-Beauvoisin vers midi et se rend à Domessin, au domicile de la famille du suspect.

• Vers 13h, le convoi quitte Domessin et se dirige vers le mont Cevoz, à Saint-Franc, où des recherches avaient déjà été entreprises en août 2017.

• Nordahl Lelandais oriente les enquêteurs dans leurs recherches. Des traces de sang retrouvées dans sa voiture l’incitent à coopérer.

• Une conférence de presse est organisée à 18h. Le procureur de Grenoble s’est exprimé sur les nouveaux éléments de l’affaire.

• L’avocat de Nordahl Lelandais a également donné une conférence de presse, expliquant que son client, en pleurs, « s’est excusé ».