Le parquet fait appel de la relaxe de Jawad Bendaoud

©D.R
©D.R

Le parquet a annoncé mercredi qu’il faisait appel de la relaxe de Jawad Bendaoud et des condamnations contre les deux autres prévenus prononcées par le tribunal correctionnel de Paris.

«  Ne partageant pas l’analyse du tribunal, le parquet a interjeté appel de la décision prononcée ce jour par la 16ème chambre  » du tribunal, a-t-il annoncé. L’appel n’étant pas suspensif, il ne remet pas en cause la sortie de prison de Jawad Bendaoud, qui aura lieu «  ce soir  », selon une source judiciaire.

Jawad Bendaoud, le « logeur de Daesh », a été relaxé par le tribunal, contrairement à Youssef Aït Boulahcen et Mohamed Soumah, condamnés respectivement à 4 et 5 ans d’emprisonnement.