Ligue des Champions: le Real surclasse le PSG (3-1)

14 février 2018. Cette date avait été cochée depuis longtemps par les amoureux de football. De beau football. Un choc au sommet entre le champion, double tenant du titre, et l’outsider, qui rêve de décrocher le Graal.

Dans ce Real-Paris que beaucoup annonçaient comme une finale avant l’heure, ce sont finalement les Meringues qui ont pris le meilleur. Grâce à un homme qui était pourtant critiqué avant ce match : Zinedine Zidane. Avec ses changements, l’entraineur français a permis à son équipe de s’imposer en fin de match.

Ronaldo répond à Rabiot

Ce sont les locaux qui se montrent d’entrée les plus dangereux dans ce match. Avec un pressing haut, le Real se procure les premières occasions. La plus grosse après quatre minutes de jeu, sur corner, lorsque Kroos récupère le ballon aux 20 mètres et décroche une frappe qui oblige Areola à se coucher.

Après dix minutes de grande intensité, la rencontre s’équilibre finalement. Un coup-franc trop haut de Ronaldo, une hésitation de Neymar aux abords de la surface et un face-à-face contre Areola manqué par Ronaldo, lancé par un caviar de Marcelo, rythme ce duel au sommet.

À la demi-heure de jeu, Rabiot met Paris aux commandes du match. Le milieu français arrive le premier sur le deuxième ballon d’un centre remis, d’une sublime talonnade, par Neymar (33’).

Juste avant la mi-temps, Benzema alerte Areola avec une frappe puissante repoussée en corner. Sur l’action qui suit, Kroos s’écroule dans le rectangle suite à un contact avec Lo Celso. Sans hésitation, l’arbitre indique le point de penalty que Ronaldo se charge de transformer (45’).

Zidane prend le meilleur sur Emery

En deuxième période, le match repart sur les mêmes bases. Les actions s’enchaînent et il ne manque pratiquement rien à l’une des deux équipes pour faire basculer la rencontre en sa faveur.

C’est alors qu’Unai Emery et Zinedine Zidane entrent dans la danse. Et à ce petit jeu, c’est le français qui prend le meilleur sur son adversaire. En faisant rentrer Ascensio et Lucas Vazquez à la place d’Isco et Casemiro, l’entraîneur du Real prend l’ascendant sur le coach parisien qui avait misé sur Thomas Meunier.

Le Belge, monté à l’heure de jeu à la place de Cavani, ne le sait pas encore, mais il va être l’auteur d’une prestation catastrophique. Il est au départ des deux buts inscrit par Madrid en fin de rencontre.

Tout d’abord à la 83’, Ronaldo s’offre un doublé suite à un centre en force d’Ascensio sur le côté gauche. Avec un peu de chance, le numéro 7 parvient à pousser le ballon au fond des filets pour permettre au Real de prendre l’avantage pour la première fois dans ce match.

Marcelo imite le portugais trois minutes plus tard en reprenant, de volée et en pleine course, un nouveau centre d’Ascensio.

Changements gagnants pour Zidane qui se donne de l’air et remporte la première manche de ce duel au sommet. Il faudra désormais confirmer lors du match retour au Parc des Princes. Les Parisiens devront, eux, trouver le mental nécessaire pour renverser la vapeur. Verdict le 6 mars prochain.

Revivez en détail cette rencontre