Le gouvernement pourrait transmettre le dossier Arnault au fisc français

Rédaction en ligne

Le recours à des sociétés boîte aux lettres aurait déjà permis à Bernard Arnault et son groupe LVMH d’échapper à plusieurs centaines de millions d’impôts, écrit samedi « De Tijd ».

  • Photo AFP.
    Photo AFP.

Le Secrétaire d’Etat à la Lutte contre la fraude, John Crombez (sp.a), demande que le ministre des Finances, Steven Vanackere (CD&V), transmette le dossier Arnault au fisc français. Le recours à des sociétés boîte aux lettres aurait déjà permis à Bernard Arnault et son groupe LVMH d’échapper à plusieurs centaines de millions d’impôts, écrit samedi De Tijd.

John Crombez (sp.a) refuse toutefois de parler de « fraude » mais évoque une base plus équitable pour imposer les personnes et les entreprises. « Si Bernard Arnault travaille en Belgique avec de véritables sociétés boîte aux lettres, nous devons le signaler au fisc français », estime John Crombez.

La presse rapportait il y a quelques jours que le parquet de Bruxelles enquête depuis deux mois sur les sociétés établies en Belgique par Bernard Arnault. Les nombreuses sociétés créées par l’homme d’affaires français en Belgique suscitent plusieurs interrogations. Ainsi, une dizaine d’entre elles sont domiciliées dans un appartement bruxellois ne payant pas de mine, où habite un administrateur belge du groupe Arnault.

Magnette « pas fier »

De son côté, le ministre socialiste Paul Magnette dit ne pas être heureux de la venue de Bernard Arnault en Belgique. « En tant qu’Européen, je ne suis pas fier de voir venir ici de riches Français. Cela veut dire que la Belgique est un paradis fiscal pour les riches ».

Enfin, Steven Vanackere ne souhaite pas commenter un dossier individuel mais n’exclut pas une concertation avec la France. Le ministre des Finances n’entend toutefois pas adapter soudainement le système fiscal belge.

(d’après belga)

Vos réactions

Voir toutes les réactions

15. chimpaya dit le 26/12/2012, 12:36

Et Henin et tous les autres sportifs de haut niveau, ou sont ils? Les socialistes n'aiment pas les riches, c'est clair. Mais Les français qui viennent en Belgique ou dépensent ils leur argent.. en Belgique non? Alors pourquoi faire tant d'histoires, la libre circulation n'existe elle plus pour les socialistes et cela quel qu

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
14. Alain D dit le 24/12/2012, 09:45

Et la libre circulation des personnes et des capitaux... ? Manifestement, le SPa snobe les français venant s'établir en Wallonie ou à Bruxelles. Préfère-t-elle de taxer les travailleurs et chômeurs belges et financer la formation des vétérinaires et médecins français "par sympathie" ? Quand c'est en sa faveur la France a peu d'états d'âmes. Faudrait-il au nom de ce délire nationaliste rapatrier les moyens des hommes d'affaires belges vivant en France, ou ramener nos pensionnés du Sud de la France ? Tout cela est ridicule. "L'Affaire Martin" dans laquelle la presse a poussé à la vindicte populaire pour mieux condamner cette vindicte ensuite est retombée. Elle a laissé un vide à combler. Depardieu-Lagardère sont montés en épingles pour le combler. Cela permet de masquer les enjeux de politique intérieure belge... comme l'Accord (historique (sic)) CWB, Wallonie, Flandre qui ne laisse aucune place à Bruxelles. Les francophones se félicitant de ce Fédéralisme à 2 ? La dessus: ... motus.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 2
13. serge jodla dit le 22/12/2012, 18:27

@eclu . Vous faites erreur. Il n'y a pratiquement personne qu paie des droits de succession en France cra les abattements sont très importants du moins pour les héritiers en ligne directe.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 8 non 7
12. exclu dit le 22/12/2012, 15:25

Mais bien sûr qu'on paye plus d'impôts en Belgique qu'en France , mais au moins quand on décède en Belgique, nous aurons l'ultime satisfaction de pouvoir transmettre nos biens à notre succession sans devoir payer 45 % de droits de succession qui obligent la plupart du temps en France de vendre la maison familiale pour les payer ces. Je comprend ceux qui refusent de voir confisquer plus de la moitié de leurs biens à leur décès alors qu'ils ont déjà été taxés toute leur vie . Se faire taxer à 45% sur les plus-values lors de la revente d'une résidence secondaire qui n'est peut-être qu'un studio à la mer ou un chalet dans les Ardennes est également symptomatique du mode de taxation française . En fait, les deux systèmes s'équilibrent, mais le système belge récompense un peu plus la réussite au lieu de l'égalitarisme dit républicain .

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 10 non 7
11. Scamateur dit le 22/12/2012, 15:18

On s en fout. S il était allé s'installer en Flandre, il n y aurait eu aucun problème. On fait le pari? A vomir. A propos lisez Le Vif de cette semaine. Lettres des vingt personnalités écrites au Roi. Surtout ne manquez pas celle de Siegfried Bracke. Si vous n étiez pas encore fixé sur les Flamands vous le serez cette fois au vu des menaces très claires adressées au Roi et au pays. Prenons notre indépendance. Invitons les richissimes à s'installer ici avec un climat fiscal serein pour tout le monde. Paradis fiscal? Je préfère ça à l'enfer socialiste Wallon ou fasciste Flamand.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 7 non 7
Voir toutes les réactions »

Le top 5 du Bel 20

1 KBC Groep 44.01 2.64%
2 Delta Lloyd 18.61 1.67%
3 Telenet Group 43.09 1.47%
4 Bekaert 28.79 1.46%
5 Ackermans & v.H 91.50 1.24%

Osez la rencontre !