Crise en Catalogne: Carles Puigdemont n’exclut pas de nouvelles élections

©Reuters
©Reuters

Le dirigeant indépendantiste catalan Carles Puigdemont n’exclut pas la tenue de nouvelles élections en Catalogne si le candidat des séparatistes pour la présidence régionale ne peut être investi normalement, a-t-il expliqué dans une interview publiée vendredi.

«  Ce n’est nullement une tragédie qu’il y ait de nouvelles élections, bien que ce ne soit pas la priorité et qu’aucun d’entre nous ne le veuille  », a-t-il déclaré au quotidien nationaliste catalan El Punt Avui.

Il a donc retiré sa candidature au poste de président régional en faveur de l’indépendantiste Jordi Sanchez. La cérémonie d’investiture est prévue pour lundi, mais il n’est pas certain qu’elle puisse avoir lieu, Jordi Sanchez étant actuellement en détention provisoire. Il a demandé une autorisation de sortie pour se rendre au Parlement. «  Si nous revenons à des élections, ce sera à cause de l’irresponsabilité de l’État, qui n’a pas accepté les résultats du scrutin du 21 décembre  » ayant donné la majorité absolue aux indépendantistes au parlement catalan, a affirmé Carles Puigdemont.

Le gouvernement espagnol de Mariano Rajoy a demandé aux parlementaires de ne pas désigner de candidat étant actuellement poursuivi par la justice.