Ogier après le rallye du Mexique: «L’une de mes plus belles victoires»

Beau vainqueur, Ogier a cependant perdu les points de la «
Power Stage
» pour y avoir coupé une chicane.
Beau vainqueur, Ogier a cependant perdu les points de la « Power Stage » pour y avoir coupé une chicane. - Willy Weyens.

Sébastien Ogier a déjà repris la tête du championnat du monde des rallyes à Thierry Neuville. Le Français a signé au rallye du Mexique la 42e victoire de sa carrière, sa quatrième au pays des sombreros, la première pour Ford au Mexique depuis celle conquise en 2004 par Markko Martin. Une superbe victoire du reste, car si Thierry Neuville a eu la lourde et surtout désagréable tâche d’ouvrir (et donc de balayer) la route trois jours durant, le quintuple champion du monde a dû entamer les deux premières journées aux 2e et 4e places sur la route. Cela ne l’a pas empêché de réaliser des chronos de choix.

Seul petit regret, peut-être, pour les amateurs de duels enflammés, le pilote Ford n’a pas eu vraiment l’occasion de croiser le fer avec le revenant et impressionnant Sébastien Loeb, en lutte pour les premières places jusqu’à samedi après-midi, lorsqu’il fut victime d’une crevaison qui le relégua jusqu’en 5e position.

Ogier : « On sent l’implication de Ford »

« Je ne me lasse pas de me retrouver sur ce podium qui m’accueille pour la septième fois ; c’est même ici que j’avais remporté ma première victoire en Junior, en 2008, souriait le quintuple champion du monde, par ailleurs un brin agacé par la plus grande attention portée à son goût par les médias français au retour de son prédécesseur au palmarès du championnat du monde. Cette année pourtant, je me disais que ce serait difficile. Et puis, Julien (NDLR : Ingrassia, son copilote) et moi avons malgré tout montré que nous n’abandonnions jamais pour finalement conquérir l’une des plus belles victoires de notre carrière. Ce qui nous a bien aidés, c’est que la voiture me semble avoir bien évolué depuis l’année dernière. Au niveau du moteur en particulier, la plus grande implication de Ford nous a montré quelques résultats latents. »

Sordo méritant 2e

Le nouveau leader du championnat du monde, qui abordera donc en premier les routes du Tour de Corse dans un mois, a devancé le méritant Dani Sordo (Hyundai) et le laborieux Kris Meeke (Citroën), bien aidé par l’hécatombe constatée au sein de la concurrence, et donc 3e en dépit d’une série de fautes de pilotage, dont la dernière (il mit sa C3 WRC sur le flanc avant d’être sauvé par des spectateurs) lui coûta la 2e place au profit de Sordo.

« Sans la crevaison subie samedi, je pense que j’aurais déjà pu être en 2e position, dit l’Espagnol. Les ennuis de Kris m’ont ainsi permis de m’y retrouver, et j’en suis ravi. »

Meeke : « Je me sens stupide »

De son côté, le Britannique de chez Citroën n’en menait pas large. Après avoir été corrigé par Sébastien Loeb (finalement 5e) pendant tout le rallye, il regrettait avoir été si maladroit, avec plusieurs sorties à son actif. « Pour tout vous dire, je me sens stupide, confessait le vainqueur de l’édition 2017 qui avait déjà failli lui échapper, quand il était sorti dans un champ lors de la toute dernière spéciale. J’avais la voiture et la position sur la route pour remporter à nouveau ce rallye, mais je n’en ai pas été capable, et je le regrette : je n’ai jamais été aussi déçu d’une 3e place. »

Loeb (5e) ravi de son retour

Andreas Mikkelsen (Hyundai) a terminé 4e, juste devant Loeb, plutôt ravi de son retour aux affaires : « J’ai été ravi de retrouver mes amis du WRC dans un rallye aussi sympa que celui-ci, dit le nonuple champion du monde. J’ai pris beaucoup de plaisir avec cette nouvelle génération de World Rally Cars. Nous avons vécu un très bon moment, Daniel (Elena) et moi quand nous nous sommes retrouvés en tête du rallye, puis un très mauvais lorsque nous avons eu l’idée au demeurant stupide de changer de roue. Un reflex de concurrent du Dakar sans doute qui, s’il ne nous a pas coûté la victoire, nous a sans doute éloignés du podium. »

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous