Veviba: l’inquiétude règne pour les travailleurs des sous-traitants

©Belga
©Belga

Une réunion a eu lieu lundi entre direction et travailleurs de l’entreprise Veviba de Bastogne. «La direction y a tenu un discours d’apaisement quant à l’avenir des travailleurs», indique mardi Bernard Van Wynsberghe, permanent CSC Alimentation et Services. «Nous sommes néanmoins inquiets pour ce qui est des autres travailleurs car si on parle de 300 personnes actives sur le site, il semble qu’environ 80 d’entre-elles seulement soient employées par Veviba. Et le sort des 220 autres n’est pas clair», poursuit le syndicaliste.

Chômage pour force majeure et économique

L’un de ses sous-traitants est Activa Meat, une société dont le siège est au Luxembourg. «Cette firme emploierait 65 à 70 personnes sur le site de Bastogne», précise Bernard Van Wynsberghe. «En ce qui les concerne on évoque du chômage pour force majeure mais aussi du chômage économique. Le souci est que le temps d’intervention de l’Onem n’est pas le même dans les deux cas: un jour dans le premier, sept jours pour le second. D’où notre inquiétude».

Les autres sous-traitants ne sont pas connus du syndicaliste qui ajoute que les deux médiateurs désignés sur ce dossier ne le tiennent pas informé.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous