Donald Trump écarte son chef de la diplomatie et le remplace par le patron de la CIA

Edition numérique des abonnés

Donald Trump a annoncé mardi dans un tweet matinal le départ de son chef de la diplomatie Rex Tillerson, remplacé par l’actuel directeur de la CIA, Mike Pompeo.

Il a également nommé Gina Haspel à la tête de l’agence de renseignement. Elle devient ainsi la première femme à en devenir la directrice.

Une nouvelle équipe avant les négociations avec la Corée du Nord

Selon un haut responsable américain, Donald Trump souhaitait changer son équipe en vue des négociations avec la Corée du Nord.

Mike Pompeo prend donc la tête du département d’Etat quelques jours seulement après la spectaculaire annonce d’une rencontre au sommet (dont le lieu, la date et les autres modalités restent à déterminer) entre le président américain et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

Un désaccord ?

Donald Trump a quant à lui évoqué des désaccords avec son secrétaire d’Etat pour expliquer son limogeage, citant en particulier le dossier nucléaire iranien.

«  Nous nous entendions bien mais nous avions des désaccords  », a lancé M. Trump depuis les jardins de la Maison Blanche, en partance pour la Californie. «  Quand vous regardez l’accord sur le nucléaire iranien : je pensais qu’il était horrible, il pensait qu’il était OK  », a-t-il expliqué.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous