Ligue des Champions: Manchester United éliminé par Séville, Lukaku buteur (1-2)

Auteur d’un nul blanc à Séville, Manchester United, Romelu Lukaku et Marouane Fellaini, titulaires ce mardi soir, ne sont pas parvenus à terminer le travail à domicile. C’est donc Séville qui se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Une grande première pour ce club qui a pu compter sur Ben Yedder, entré au jeu à la 72e minute et auteur d’un doublé décisif avant que Romelu Lukaku ne sauve l’honneur des Red Devils.

Dès le début de ce match, l’attaquant belge se mettait pourtant en évidence. Ses deux premiers envois ne faisaient toutefois pas mouche endéans les cinq premières minutes de jeu, mais ils prouvaient que les visités n’avaient pas l’intention de se faire sortir par Séville. Cependant, la reprise de la tête de Correa à la suite d’un coup de coin à la 9e minute de jeu démontrait que les Mancuniens devaient également rester méfiants. Une phase de jeu qui donnait des ailes à une formation espagnole qui n’hésitait pas à mettre la pression sur la défense adverse dès qu’elle le pouvait.

La suite était moins spectaculaire car les adversaires du jour souhaitaient véritablement effectuer leur tâche défensive à la perfection. L’organisation et la patience offensive étaient donc au centre des préoccupations. Mais c’est bel et bien la percussion qui rendait certaines phases de jeu réellement intéressantes. Comme par exemple lorsque Fellaini, auteur d’une prestation convaincante, combinait avec Sanchez avant de décocher une frappe puissante à la 38e que Rico repoussait avec fermeté. C’était donc 0-0 à la pause.

Du spectacle et de l’intensité, on en avait en début de seconde période. Deux occasions pour Séville et de nombreuses opportunités pour MU mettaient enfin le feu à cette rencontre. La plus belle était à mettre au crédit de Lingard, parfaitement servi par Lukaku, dont le tir puissant était repoussé par Rico, à nouveau attentif et même décisif ! José Mourinho décidait ensuite de remplacer Fellaini par Pogba. L’heure de jeu était atteinte dans la foulée.

La suite était moins dynamique, la notion de risque davantage calculée. Et les phases arrêtées n’étaient pas bien exploitées. Mais à la 74e minute de jeu, un mouvement tout en verticalité des visiteurs permettait à Ben Yedder, dont le contrôle, la mise en action balle au pied et la frappe étaient parfaits, de faire la différence. Ben Yedder n’était alors au jeu que depuis deux minutes, lui qui avait remplacé Muriel.

Quatre minutes plus tard, Ben Yedder, encore lui, faisait le break. Il profitait d’une intervention manquée de Young pour pousser la balle dans les filets de De Gea malgré une tentative de repousser la balle au dernier moment de ce dernier. 0-2, la messe semblait dite.

Après avoir manqué le 1-2, Romelu Lukaku trouvait toutefois le chemin des filets à la 84e minute de jeu. Il était à la bonne place et se montrait, cette fois, précis en zone de conclusion. Ben Yedder, seul face à De Gea, manquait ensuite le 1-3, mais cela ne modifiait pas la donne : Séville est parvenu à éliminer Manchester United de la Ligue des Champions ! Ce club se qualifie pour la première fois de son histoire en quarts de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Coupe du monde 2018

  • Penauds, les joueurs de l’équipe nationale allemande rentrent au pays... beaucoup plus tôt que ne l’avaient prévu les «
plus fins
» oracles.

    Coupe du monde: le râteau des pronostics de l’intelligence artificielle

    Médias
  • RUSSIA SOCCER WC 2018 1_4 BELGIUM VS BRAZIL

    Le chef d’œuvre des Diables rouges en Russie

    Coupe du monde 2018
  • © Photo News

    Dieu que c’est bon, un pays qui fait la Feestje

    Éditos