Van Rompuy : « Cameron pourrait provoquer la dissolution de l’UE »

Belga

Le président de l’Union européenne Herman Van Rompuy a averti que l’attitude du Premier ministre britannique David Cameron peut mettre l’UE en danger.

  • Le Premier ministre britannique David Cameroun et le président de l’UE Herman Van Rompuy. AFP
    Le Premier ministre britannique David Cameroun et le président de l’UE Herman Van Rompuy. AFP

Les tentatives du Premier ministre britannique David Cameron pour récupérer des pouvoirs aux dépens de l’Union européenne pourraient causer la dissolution du bloc des 27, a déclaré le président du Conseil européen Herman Van Rompuy.

M. Cameron, qui subit les pressions des « eurosceptiques » de son parti conservateur, avait déclaré le mois dernier qu’il soutenait l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE, mais qu’il voulait « un nouvel accord » qui comporte une procédure de non-participation sur des problèmes clés.

« Si chaque Etat-membre avait la possibilité de trier dans les politiques actuelles pour prendre celles qu’il préfère et rejeter celles qu’il aime le moins, l’Union en général et le marché unique en particulier se déliteraient rapidement », a déclaré M. Van Rompuy au quotidien The Guardian.

« Tous les États membres peuvent avoir – et exprimer – des requêtes particulières et des besoins, et ceux-ci sont toujours pris en considération dans nos délibérations », a-t-il ajouté.

Mais selon M. Van Rompuy, les changements dans les traités européens proposés par M. Cameron pour s’en dégager impliqueraient des « procédures longues et pesantes », exigeant l’unanimité des 27.

Les sondages montrent que les Britanniques préféreraient de plus en plus une sortie complète de l’UE qui est perçue comme une institution intervenant dans les affaires internes du pays et dilapidant des fonds, alors que le pays est soumis à l’austérité.

Mais le Premier ministre britannique a jusqu’ici évité de proposer clairement un référendum pour ou contre une sortie de l’UE, malgré les pressions de son parti en faveur d’une position claire sur la question.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

48. Ahenobarbus dit le 29/12/2012, 08:26

Vivement que l'Union Européenne, comme elle existe, disparaisse. Quand on construit un mur qui se voute de plus en plus, on l'abat pour en faire un nouveau, un construit correctement, on ne s'amuse pas à continuer et à augmenter, du coup, la non viabilité et fiabilité du mur.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
47. satanix dit le 28/12/2012, 17:21

Tenez, sator, voilà l'Europe que vous aimez tant: http://fr.sott.net/article/12178-Etrangles-par-le-chomage-des-millions-d-Europeens-basculent-dans-la-pauvrete

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 5 non 5
46. Sator dit le 28/12/2012, 17:16

Je voudrais remercier ceux qui ont répondu à mon post. A ces réponses, et aux "arguments" présentés je suis de plus en plus convaincu qu'ils font preuve d'un populisme qu'il ne sont pas près d'abandonner. Qu'ils me pardonnent d'être sincère..

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 5
45. satanix dit le 28/12/2012, 16:56

@ sator 41 . Le belge est de plus en plus riche ? première nouvelle ! Quelques flamands et bruxellois nantis dont vous êtes, peut être ! Pour le reste, moi je vois d'autres chiffres: en 20 ans, le prix des immeubles a plus que triplé quand les salaires n'ont progressé que de 85 % . En 20 ans, la part du salaire net des petits salaires consacrée à habiter est passée de 1/3 à plus de la moitié , ce qui en bonne arithmétique fait que le revenu réellement disponible a baissé d'un quart ! Les échanges de données entre pays augmentent sans cesse, diminuant la sécurité financière et judiciaire, les roms déferlent dans nos maisons et les plombiers polonais nous volent nos emplois, les compagnies multinationales viennent nous piquer nos bénéfices, on a presque plus le droit de se défendre contre les intérêts des "majors" et des marchands d'OGM . Vous appelez ça un progrès, vous ? Moi pas !

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 6 non 4
44. Terbeli dit le 28/12/2012, 15:19

@41. Sator Nos pas de sales capitalistes mais des eurocrates à la solde des divers lobbys et qui sont surpayés et en temps de crise (apparement pas pour tout le monde). C'est bien l'Europe qui a decidé que les Etats membres doivent emprunter leur argent sue le marché et à des banques privées à des taux du marché manipulés librément pas des sociétés de cotation sans aucun scrupule. Des que nous attaquons le sysytème financier nous sommes des populistes. S'il n'y a pas d'autres système meilleurs alors continuons à enrichir une minorité d'eurocrates en spoliant le reste de l'Europe. Ailleurs dans les infos d'aujourd'hui l'ex femme de Berlusconi touchera 100.000 euros par jour de Berlusconi de manière légale que celui ci self made man n'a certainement pas aquis avec un salaire de smicard. C'est cela que l'ultralibéralisme éuropéen veut nous vendre et l'UK veut la quitter par ce que pas encore assez libérale. Quelle DECADENCE.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 5
Voir toutes les réactions »

Osez la rencontre !