Thomas Hertog (KUL) rend hommage à Stephen Hawking: «Un des plus grands scientifiques actuels»

Le physicien flamand, qui décrit l’astrophysicien comme un «triomphe de la volonté». Reporters
Le physicien flamand, qui décrit l’astrophysicien comme un «triomphe de la volonté». Reporters

Stephen Hawking était «indubitablement l’un des plus grands scientifiques de notre époque», a confié mercredi Thomas Hertog, de la KU Leuven, sur les ondes de Radio 1. Le scientifique a en effet collaboré durant plusieurs années avec le physicien et cosmologue britannique décédé ce matin.

La notoriété de Stephen Hawking dépassait le monde des sciences, selon Thomas Hertog, qui a soutenu sa thèse à l’Université de Cambridge sous la direction du Britannique à la fin des années 1990. Le physicien flamand, qui décrit l’astrophysicien comme un «triomphe de la volonté» et loue son implication sans borne, a ensuite collaboré avec lui jusqu’il y a quelques semaines encore.

Stephen Hawking souffrait de sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie dégénérative qui a déterminé la manière dont l’homme envisageait les sciences. «Sa maladie ne l’a pas empêché de mener ses travaux», commente Geoffrey Compère, chercheur en physique théorique à l’Université libre de Bruxelles. «Au contraire, elle l’a motivé à poursuivre ses recherches. En effet, il était fasciné par ces problèmes qui peuvent être résolus par la force de la pensée.»

Début des années 1980, le scientifique ne peut cependant plus effectuer seul ses opérations mathématiques et sa pensée se fait très abstraite. Avec quelques doctorants, il élaborera ensuite un système afin de mener à bien ses calculs scientifiques. Il engageait en outre chaque année le meilleur étudiant d’un master en mathématiques. Celui-ci collaborait ainsi une année au travail de Stephen Hawking sur les trous noirs, une autre à celui concernant le Big Bang.

La ligne du temps de sa vie

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous