Glyphosate: la Wallonie envisage de s’associer à Bruxelles contre la Commission

© Reuters
© Reuters

Le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio, étudie la possibilité d’associer la Wallonie à l’action intentée par le gouvernement bruxellois devant la Cour de justice de l’UE contre la Commission européenne, pour violation du principe de précaution due au renouvellement de l’autorisation de mise sur le marché du glyphosate.

L’action du gouvernement bruxellois est liée à une analyse selon laquelle une autre décision européenne réduit le pouvoir des Régions à limiter l’usage de telles substances, selon le ministre CDH, qui répondait en plénière du parlement wallon à une question du député Philippe Courard (PS).

Décision la semaine prochaine

Or c’est par une limitation de l’usage du produit que les gouvernements wallon et bruxellois ont agi sur leur territoire, à défaut de pouvoir interdire la vente de produits contenant du glyphosate.

«Si cette décision européenne vient contrarier notre possibilité en Wallonie de restreindre l’usage, l’Europe aurait outrepassé ce qu’elle pouvait faire, et nous nous associerons dès que possible à la démarche bruxelloise», a commenté le ministre. La décision devrait tomber la semaine prochaine.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous