Sarkozy – Kadhafi : de nouvelles « preuves » de financement

May. (avec AFP)

L’ancien président français fait nouveau l’objet d’accusation concernant un éventuel financement de la campagne présidentielle 2007 par Kadhafi.

  • ©AFP
    ©AFP
  • ©AFP
    ©AFP
  • ©AFP
    ©AFP

L’homme d’affaires Ziad Takieddine a assuré devant un magistrat détenir des preuves du financement par la Libye de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy.

L’intermédiaire franco-libanais, dont le nom apparaît dans plusieurs affaires de corruption en France, a déclaré le 19 décembre au juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke qu’il détenait les preuves d’un financement par la Libye de la campagne de 2007 de l’ancien président de droite, écrit Le Parisien.

Selon le quotidien, M. Takieddine a déclaré au juge qu’il pouvait lui « fournir les éléments existants sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy », assurant que « le montant de cette aide dépasserait les 50 millions d’euros, somme un temps évoquée par l’un des fils du dictateur libyen » Muammar Kadhafi.

Il a affirmé que plusieurs rencontres avaient eu lieu avant l’élection entre Béchir Saleh, alors secrétaire particulier du dictateur libyen Mouammar Kadhafi, et Claude Guéant, directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy lorsque celui-ci était ministre de l’Intérieur avant son élection à la présidence française.

Jacob et Guéant démentent

Ces déclarations ont été qualifiées de « sornettes » par un proche de l’ancien président, Christian Jacob.

« Tout ça est pure affabulation, pure affabulation », a martelé l’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant sur iTélé. « Jamais quelque Libyen que ce soit, quelque autorité libyenne que ce soit, n’est passé par mon intermédiaire pour alimenter des enrichissements personnels ou bien la campagne de 2007 », a ajouté Claude Guéant.

« S’il a des preuves, qu’il les apporte », a-t-il lancé.

La justice française a ouvert une enquête judiciaire pour blanchiment et corruption visant Ziad Takieddine après la saisie de 1,5 million d’euros en liquide que transportait l’homme d’affaires de retour de Libye le 5 mars 2011.

Cette enquête a été confiée aux juges qui enquêtent par ailleurs sur un éventuel financement illicite de la campagne présidentielle française de 1995, instruction dans laquelle M. Takieddine est aussi inculpé.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

7. SansInteret dit le 03/01/2013, 15:29

on peux se poser la question du pourquoi il était nécessaire de se débarrasser physiquement de Kadhafi......Evidement on nous sert uniquement la partie visible de l iceberg, ce qu il y a sous la surface de l eau nous est occulté. Si le juge recoit des preuves, qu il fasse bien attention à lui.....

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
6. cidrolin dit le 03/01/2013, 08:57

Prudent, Guéant... Il ne dit pas qu'il n'y a pas eu corruption par les lybiens, seulement qu'il n'a pas servi d'intermédiaire (pour cette affaire-là).

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 1 non 3
5. Degenève dit le 03/01/2013, 08:40

Les "preuves" de Takieddine m'ont l'air aussi indiscutables que les vidéos de l'avocate algérienne de Mohammed Merah. Le seul problème est que personne - y compris elle-même - ne les a jamais vues. Nul doute qu'il en ira de même ici. Nul doute non plus que les déclarations sans preuves de Takieddine vont dans les années qui viennent alimenter toutes sortes de théories du complot. Tout autant que les vidéos invisibles de l'avocate...

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 1
4. mak500000 dit le 02/01/2013, 23:39

Pourquoi de "nouvelles preuves" ? Des déclarations du fils Kadhafi ne constituent pas une preuve. Surtout à une époque où en quelques clics Internet on peut tout montrer à toute la planète. Parce que jusqu à présent, on n a rien vu du tout.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 4 non 3
3. personnenavraimentraison dit le 02/01/2013, 22:43

- S'ils cherchent bien, ils arriveront bien à ne rien trouver......

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 6 non 3
Voir toutes les réactions »

Osez la rencontre !