Russie: la justice russe ordonne le blocage d’un service de messagerie

Edition numérique des abonnés

Un tribunal de Moscou a ordonné vendredi le blocage de la messagerie Telegram en Russie, pour avoir refusé de fournir aux services spéciaux (FSB) les clés permettant de lire les messages des utilisateurs.

L’agence de régulation Roskomnadzor, qui avait saisi la justice, avait prévenu jeudi que la décision serait mise en application «immédiatement» une fois la décision rendue. L’audience a eu lieu en l’absence de représentants de Telegram, qui avaient expliqué ne pas vouloir participer à une «farce».

L’avocat de la messagerie Pavel Tchikov a dénoncé une décision qui «démontre une nouvelle fois que la justice sert fidèlement les intérêts du pouvoir, sans se préoccuper de préserver un semblant d’apparence».