Mons, nouvelle destination des Chinois

Les touristes chinois n’ont pas manqué leur traditionnel selfie sur la Grand-Place de Mons.
Les touristes chinois n’ont pas manqué leur traditionnel selfie sur la Grand-Place de Mons. - Avpress

Ce dimanche matin, visitMons accueillait 65 voyageurs chinois, âgés de 50 à 80 ans. Contacté par Harmony Travel Paris, un tour opérateur spécialiste de la Chine, l’Office du tourisme de la Ville de Mons avait mis le plus grand soin à répondre à des attentes précises d’un public particulier. «  Les Chinois sont des zappeurs, explique Dominique André, coordinatrice des marchés non européens de Wallonie Belgique Tourisme (WBT). Il faut leur proposer beaucoup d’activités qui durent peu de temps, une vingtaine de minutes tout au plus. Ils veulent retourner vers quelque chose d’authentique et vivre une expérience. Comme traire les vaches à la ferme, participer à un atelier de chocolaterie ou danser avec la population sur une place publique.  »

VisitMons a donc demandé à Aziz Derdouri, fondateur de l’école de danse AsiSalsa et organisateur du Summer Dance Festival, de leur apprendre quelques pas de salsa à effectuer face à l’Hôtel de Ville. Natacha Vandenberghe, directrice de l’Office du tourisme, espère que désormais, «  beaucoup de Chinois viendront danser sur la place le dimanche. Le challenge pour le tourisme est que les voyageurs restent en Wallonie pour la visiter et non comme étape dortoir avant de partir à Paris ou à Londres.  » Ce dimanche, appareils photos et smartphones ont été aussi actifs que les pieds battant les pavés de la Grand-Place. Pour Dominique André, «  montrer une autre facette d’une ville devrait avoir beaucoup de répercussions par la diffusion de leurs photos sur les réseaux sociaux chinois.  »

Dès la fin 2014, avec l’appui de WBT, visitMons s’est formé au marché chinois pour connaître ses habitudes, ainsi que les bonnes pratiques en matière d’accueil. Mons a ainsi été précurseur sur ce marché composé d’une classe moyenne au pouvoir d’acquisition croissant. Elle a d’ailleurs été la première ville wallonne à recevoir le « label qualité Chine » décerné par un organisme indépendant. Yan Yang, l’association chinoise qui propose voyages et séjours aux retraités chinois, compte 300.000 adhérents.

C’était la première fois qu’Harmony Travel Paris venait dans la Cité du Doudou. Le groupe arrivé de Paris terminait son voyage aux Pays-Bas. Chez nous, en quatre jours, les visiteurs ont aussi vu Liège, Namur, Dinant, Bruges et Bruxelles. Désormais, Mons aussi est inscrite sur la carte touristique de l’Empire du Milieu.

De nouvelles connexion aériennes

Par C. DU.

Hainan Airlines effectue des vols de Bruxelles vers Pékin, Shanghaï et Shenzhen. Depuis le 25 mars dernier, la compagnie Cathay Pacific propose quatre vols hebdomadaires entre Hong-Kong et, dès le 30 avril, Air Belgium effectuera la liaison entre Hong-Kong et Charleroi, quatre fois par semaine. Enfin, à Liège, UTour serait en passe de confirmer huit destinations chinoises. «  Ce qui permet de toucher des personnes partout en Chine  », se réjouit Natacha Vandenberghe.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous