A ne pas manquer Tout savoir sur le BSF

Le Spirou s’excuse sur la forme, mais invite Gjergja «à adopter un comportement plus posé»

Photo News
Photo News

Le club a publié un communiqué lundi sur l’affaire qui a agité le basket belge ce week-end. De son côté, la Pro Basketball League «  déplore les remarques de M. Bellin  » et tentera de « réconcilier les deux clubs  ».

À la mi-temps du match Ostende-Charleroi, samedi, Sébastien Bellin a vertement critiqué l’entraîneur d’Ostende Dario Gjergja. «  Il heurte le basket belge. La manière dont il influence les arbitres et son cinéma sur le bord du terrain, c’est un exemple pathétique !  », s’était exclamé durant une interview en direct Bellin, qui avait indiqué espérer une réaction de la ligue. « Je ne veux plus voir un arbitre influencé par cet homme.  »

Ostende avait réagi le lendemain. «  Nous sommes choqués par les déclarations grossières, infondées et offensantes de Sébastien Bellin. » Le champion de Belgique confiait attendre «  la réaction de la Ligue car les procédures de l’Euromillion Basket League stipulent une règle de conduite claire avec des sanctions pour les gens qui ne les respectent pas.  »

Lundi, Charleroi et la Pro Basketball League ont publié chacun un communiqué, à quelques minutes d’intervalle. «  Concernant l’intervention, à la mi-temps, de Sébastien Bellin, si la forme a pu blesser les dirigeants, supporters et joueurs du club côtier, nous tenons à leur présenter nos excuses  », a écrit le Spirou, précisant que Bellin a envoyé dimanche un courriel à la Ligue et au président d’Ostende «  afin de s’excuser sur la forme et de clarifier ses propos  ».

«  Néanmoins, sur le fond des propos tenus, il est très important de préciser que Sébastien Bellin stigmatisait uniquement les comportements de l’entraîneur ostendais vis-à-vis du corps arbitral et son manque de respect du règlement durant les rencontres d’Ostende  », précise le club. «  Force est de constater que les incidents sont nombreux, fréquents et hors-norme. Malheureusement, aucune mesure n’est actuellement prise et cela crée un malaise au niveau de notre staff sportif mais également auprès de nombreux autres acteurs du basket belge. C’est d’ailleurs un secret de polichinelle que ces débordements répétés sur le plan comportemental sont difficilement gérables au niveau de l’arbitrage et de la corporation des coaches. De tels débordements comportementaux ne sont d’ailleurs pas tolérés dans les autres ligues européennes. »

Le club invite Dario Gjergja à «  adopter un comportement plus posé et conforme aux règlements en vigueur au sein de l’Euromillions Basketball League  ».

De son côté, la Pro Basketball League «  déplore les remarques de M. Bellin  ». La ligue se dit prête à intervenir. «  Nous tenterons en premier lieu de réconcilier les deux clubs  », a affirmé le président Arthur Goethals. «  Cet incident prouve néanmoins que certaines dispositions de la charte de bonne conduite reprises dans notre règlement d’ordre intérieur doivent être reprises dans notre règlement disciplinaire afin de pouvoir les sanctionner en cas de non-respect. »

Lors de la prochaine Assemblée générale, « la Ligue proposera de reprendre les dispositions nécessaires de la charte de bonne conduite dans le règlement disciplinaire (y compris la procédure de review) de la Pro Basketball League  », a conclu Goethals.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous