Syrie: les Etats-Unis soupçonnent la Russie d’avoir «manipulé» le site de Douma

©AFP
©AFP

La Russie a peut-être visité le site d’une attaque chimique présumée à Douma en Syrie et aurait «  falsifié  » des preuves, a déclaré lundi l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

«  Les Russes pourraient avoir visité le site de l’attaque. Nous craignons qu’ils ne l’aient altéré dans l’intention de contrecarrer les efforts de la mission de l’OIAC pour mener une enquête efficace  », a déclaré l’ambassadeur, Ken Ward, lors d’une réunion à l’OIAC à La Haye.

«Cela soulève de sérieuses questions sur la capacité de la mission d’enquête de faire son travail», a-t-il ajouté lors d’un discours.

La mission de l’OIAC pas encore déployée

La mission d’enquête de l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) n’a pas encore été déployée dans la ville syrienne de Douma pour y enquêter sur l’attaque au gaz présumée du 7 avril, a confirmé lundi le directeur de l’OIAC.

«  L’équipe n’a pas encore été déployée à Douma  », a déclaré Ahmet Uzumcu lors d’une réunion d’urgence des Etats membres du conseil exécutif, ajoutant que la Syrie et la Russie avaient invoqué des «  problèmes de sécurité  ».

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous