Communales 2018: le CD&V critiqué pour avoir placé un juif ultra-orthodoxe sur sa liste anversoise

©Belga
©Belga

La décision du CD&V d’avoir octroyé la 9e place sur sa liste anversoise, pour les élections communales d’octobre prochain, à Aron Berger, un juif ultra-orthodoxe, suscite des critiques, y compris au sein du parti.

C’est que l’homme a déjà affirmé qu’il respecterait ses principes religieux, dont l’abattage rituel des animaux et le refus de serrer la main à une autre femme que la sienne. Selon lui, le CD&V ferait preuve de respect à cet égard.

«  Celui qui ne veut pas serrer la main à une femme n’appartient pas à une liste @cdenv car c’est en contradiction avec les valeurs de base du parti  », a toutefois tweeté le parlementaire CD&V Hendrik Bogaert.

«  De préférence, il ne devrait pas y avoir sur une liste CD&V d’homme qui ne veuille pas serrer la main à une femme. Personnellement, ça me pose problème  », a pour sa part indiqué la députée Els Van Hoof, mardi matin, sur les ondes de la VRT.

La tête de liste du parti à Anvers, Kris Peeters, n’a pas encore confirmé l’information, assurant qu’il donnera plus d’explications sur la formation de la liste mercredi lors d’une visite auprès d’institutions juives de la métropole. Mardi matin, il a cependant tweeté : «  chaque candidat de la liste respecte l’égalité entre les hommes et les femmes  ».

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous