Macron sur la Syrie: «Nous sommes intervenus pour l’honneur de la communauté internationale»

©AFP
©AFP

Le président français Emmanuel Macron a reconnu mardi que les frappes menées contre des sites d’armes chimiques en Syrie «  ne règlent rien  » mais que la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni «  sont intervenus pour l’honneur de la communauté internationale  ».

«  Regardons nos principes en face et demandons-nous où nous voulons aller : ces frappes ne règlent rien mais elles mettent fin à un système auquel nous nous étions habitués qui est que, en quelque sorte, le camp du droit serait devenu le camp du faible », a plaidé M. Macron devant les eurodéputés.

Sans aucune victime humaine

Répondant à des interventions de certains d’entre eux sur la Syrie, le chef de l’Etat français a déclaré que Washington, Londres et Paris étaient intervenus dans la nuit de vendredi à samedi «  pour l’honneur de la communauté internationale, dans un cadre légitime, multilatéral, de manière ciblée, sans aucune victime humaine  » afin de détruire trois sites de production et de transformation d’armes chimiques.

Il a ensuite précisé que la France continuera «  à travailler à une solution politique inclusive pour la Syrie en parlant à tous les parties – la Russie, la Turquie, l’Iran, le régime et toutes les forces d’opposition – pour construire la Syrie de demain et réparer ce pays  ».