Edition numérique des abonnés

Crousse, Nicolas

Journaliste au service Culture

Après dix ans passés à couvrir l’actualité du cinéma et à courir les festivals du film (Venise, Berlin, Cannes), Nicolas Crousse travaille aujourd’hui comme journaliste généraliste pour les matières culturelles et, plus récemment, littéraires. La culture reste le fil rouge de son parcours professionnel, depuis ses premières années au « Vif L’Express » (musique classique, portraits d’artistes) jusqu’au quotidien « Le Matin », en passant par l’écriture de quelques livres, souvent consacrés à la musique (Les Magnifiques, chez Flammarion) ou à la fiction romanesque. En 2016, il travailla à la rédaction de portraits de quelques victimes tombées lors des attentats bruxellois du 22 mars.

blanche5 Portrait

Les désopilantes noirceurs de Blanche

Par Nicolas Crousse

Culture |

Une déclaration posthume de dette affective.

Le chant du frère disparu de Daniel Pennac

Par Nicolas Crousse

Livres |

Groland c’est une terre où tu peux te reposer, rien foutre, dire des conneries peinard. Entretien

Benoît Delépine: «La philosophie de Groland? Hédonisme, liberté, paresse»

Par Nicolas Crousse

Scènes |

Dans un atelier pratique, le prof est rejoint par un réalisateur, qui initie les élèves à la fabrication d’un film, en les familiarisant avec le matériel de tournage.

Le cinéma à l’école? On peut rêver

Par Nicolas Crousse

Cinéma |

Le témoignage de Philippe Lançon ressemble à celui d’un condamné à mort, à qui une grâce tragique aurait été accordée et qui, très lentement, très douloureusement, va revenir à la vie.

«Le Lambeau», récit d’un miraculé de l’attentat de Charlie Hebdo

Par Nicolas Crousse

Livres |

C’est sur France Inter que Pierre Desproges a percé, en 1980, en procureur du Tribunal des Flagrants délires. Récit

Entre ici, Pierre Desproges!

Par Nicolas Crousse

Scènes |

«
Begbie a changé, et représente un petit peu les rédemptions qu’on peut s’offrir.
»

Irvine Welsh: «Begbie, c’est l’incarnation de la colère»

Par Nicolas Crousse

Livres |

La devise du président  Salengro : « Groland,  je mourrirai pour toi ! » Portrait

Groland en deuil, son Président est mourru

Par Nicolas Crousse

Médias |