Décès de Maurane: Christophe Willem, Lara Fabian et Charles Michel lui rendent hommage

Edition numérique des abonnés

La chanteuse belge Claudine Luypaerts, connue sous le nom de Maurane, a été retrouvée morte lundi soir à son domicile de Bruxelles à l’âge de 57 ans, quelques jours après avoir annoncé sur les réseaux sociaux son retour sur le devant de la scène après deux ans d’absence.

Le décès, annoncé par la chaîne publique RTBF, a été confirmé à l’agence de presse Belga par le parquet de Bruxelles, et une autopsie devra en déterminer la cause.

Plusieurs passages sur scène ces derniers jours en Belgique à l’occasion d’hommages à Jacques Brel laissaient augurer une reprise de sa carrière, qu’elle avait mise entre parenthèses, notamment en raison de problèmes aux cordes vocales. Elle avait elle-même annoncé ce retour ces derniers jours sur les réseaux sociaux. « Aujourd’hui, je remets officiellement les pieds sur une scène après plus de 2 ans d’absence. Je ne vous dirai pas dans quel état je suis… Vous devez vous en douter », écrivait-elle jeudi dernier sur sa page Facebook, avant une soirée consacrée à Brel en Wallonie.

Dans la nuit après l’annonce du décès, Lara Fabian et Christophe Willem ont été parmi les premiers à rendre hommage à Maurane sur les réseaux sociaux.

« Quelle tristesse d’apprendre la disparition de Maurane, une des plus grandes voix (…) le choc est brutal, tant j’ai son visage et le son de sa voix gravés dans ma mémoire, mélange de douceur éternelle et de désillusion sur la vie  », a réagi Christophe Willem sur son compte Instagram à côté d’une photo en noir et blanc de Maurane.

Depuis le Canada, la chanteuse Lara Fabian a salué une artiste « rare », « plus grande que la musique ».

« Je suis assise ici dans mon petit bureau tout blanc à Montréal, je ne veux pas réaliser que tu n’es plus, je ne peux pas. Je me dis que tu vas appeler et m’engueuler, parce qu’on ne se voit pas assez », a-t-elle publié sur sa page Facebook.

Lara Fabian et Maurane ont interprété ensemble le titre « Tu es mon autre » sur l’album « Quand l’humain danse » paru en 2003.

« Nous avons partagé tant de rires… Ce soir mon chagrin est immense… Je ne peux pas croire que jamais plus nos voix ne s’élèveront ensemble… », a partagé sur Twitter l’ancienne interprète d’Esmeralda, Hélène Ségara.

Plusieurs personnalités politiques ont également réagi. « Une artiste engagée nous a quittés cette nuit. Maurane, une chanteuse hors du commun, une voix inspirante, une personnalité attachante », a souligné sur Twitter le Premier ministre belge Charles Michel.

La secrétaire d’État bruxelloise Fadila Laanan (PS) a noté que Maurane « manquera à tous ses fans et à la twittosphère où pleuvaient ses commentaires si sincères et sans tabous ».

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Selon les académiques qui signent la Carte blanche, il vaut mieux motiver les chômeurs

    Chômage: seize académiques tirent la sonnette d’alarme

  2. Porsche est le premier constructeur allemand à renoncer à la technologie diesel, alors même que Volkswagen assure ne pas vouloir y renoncer tout comme ses concurrents BMW ou Daimler.

    Pourquoi Porsche a-t-il décidé de sortir du diesel?

  3. Pour les syndicats et pour les parents de Kitty Van Nieuwenhuysen, Johan et Nelly, cette décision est une «
gifle au visage
».

    Les syndicats policiers outrés par la libération d’un tueur de l’une des leurs

Chroniques
  • La check-list des élections communales

    Dans trois semaines, nous allons voter pour les communales. Alors que les partis scruteront et interpréteront les résultats à travers la grille des prochaines élections nationales et européennes – quand bien même on verra localement des alliances impossibles à d’autres niveaux –, il faudrait peut-être rappeler que ce scrutin est important pour lui-même et que les enjeux, même locaux, sont de taille.

    Des potentats difficiles à contester

    J’ai longtemps cru que l’échelon local était le plus propice à la mise en œuvre d’une véritable démocratie, et que l’on pouvait aisément y mettre en œuvre des processus de démocratie délibérative ou participative. Les quelques chroniques que j’ai consacrées à des sujets communaux (sur certaines communes du BW) m’ont cruellement démenti ; dans de nombreux cas, ces communes sont les lieux où sévissent des potentats autoritaires, totalement...

    Lire la suite

  • Ceci n’est pas une politique

    On avait annoncé des mesures concrètes pour gérer la problématique des transmigrants sur le territoire belge. Et à quoi a-t-on eu droit ce vendredi ? A un chiffre. Le gouvernement va augmenter en deux phases le nombre de ceux qui seront placés en centres fermés. C’est une rustine que le gouvernement a placée, parasitée, noyautée, détournée par les petites phrases d’un certain Bart – Y a qu’à – De Wever.

    Lire la suite