Opération impôts : meilleur avantage fiscal pour les speedpedelecs (vidéo)

Edition numérique des abonnés

Cette année, le fisc a décidé de gâter les utilisateurs de speedpedelecs. Ces vélos électriques dont l’assistance fonctionne jusqu’à 45km/h étaient jusqu’ici considérés comme des vélomoteurs. Voilà qui est fini. Les speedpedelecs sont désormais des vélos comme les autres aux yeux du fisc et bénéficient du même traitement fiscal.

Pour la déclaration 2018, ceux qui se rendent au travail à speedpedelecs peuvent donc compter 0,23 euros par kilomètre en frais professionnels réels (en choisissant le calcul par forfait), contre 0,15 euros lors du précédent exercice d’imposition.

Il est cependant toujours possible de déclarer les frais effectifs, en prenant en compte l’amortissement du prix d’achat du vélo, les frais d’entretien et ceux de réparation plutôt que d’appliquer un forfait par kilomètre.

En partenariat avec Test Achats, découvrez sur Le Soir+ les réponses à d’autres questions fiscales concernant les ménages: faut-il introduire une ou deux déclarations? Comment déclarer un enfant en garde partagée? Qui peut bénéficier des nouveaux avantages pour parents isolés?

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous