Attentat à Barcelone: au moins six personnes interpellées en France

Edition numérique des abonnés

Une vague d’interpellations a été menée mardi matin par la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) dans la communauté tchétchène en plusieurs endroits de France, rapporte la chaîne publique France Info. Au moins six personnes ont été arrêtées dans le Bas-Rhin, la Gironde et la Haute-Garonne. Ces interpellations seraient liées aux attentats de Barcelone et Cambrils d’août 2017.

Selon France Info, qui cite des sources policières, l’opération de ce mardi n’a donc pas de lien avec l’attaque au couteau perpétrée samedi soir à Paris par un Français né en Tchétchénie.

Les attentats espagnols d’août 2017 avaient coûté la vie à 16 personnes. Le 17 août, une camionnette avait dévalé les Ramblas à Barcelone, fauchant de nombreux piétons. Le lendemain, à Cambrils, un groupe de cinq individus avait foncé en voiture sur des passants.

Trois personnes faisant partie de l’entourage d’un des terroristes en Catalogne avaient été interpellées en février dernier dans le Tarn et le Gard. Un homme avait été mis en examen pour association de malfaiteur terroriste et placé en détention provisoire. Les deux autres personnes avaient été remises en liberté faute d’éléments incriminant à ce stade.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous