RDC: deux Casques bleus portés disparus retrouvés «sains et saufs»

Edition numérique des abonnés

La mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monusco) a annoncé mercredi avoir retrouvé «sains et saufs» deux Casques bleus portés disparus vendredi, après l’attaque de leur convoi.

«Les deux casques bleus portés disparus depuis vendredi dernier dans la province du Tanganyika sont sains et saufs», a indiqué Florence Marchal, porte-parole de la Monusco, sans donner d’autres précisions.

«Ils se trouvent actuellement dans une base de la Monusco à Nyunzu et seront transférés demain (jeudi) à Kalemie», a-t-elle ajouté.

Vendredi, un convoi de treize Casques bleus avait été attaqué par des maï-maï, des milices d’autodéfense composés sur une base ethnique, dans le Tanganyika (sud-est de la RDC). Deux soldats du contingent béninois avaient manqué à l’appel après cette attaque.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous