La bourgmestre de Molenbeek veut porter plainte contre une chroniqueuse de Fox News

Françoise Schepmans © Belga
Françoise Schepmans © Belga

La bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans, demandera vendredi au collège communal de porter plainte contre Katie Hopkins, journaliste anglaise qui travaille pour la chaîne de télévision Fox News, pour propos calomnieux, rapportent jeudi la Dernière heure et les journaux de SudPresse.

Selon la bourgmestre, la chroniqueuse stigmatise systématiquement la commune en la présentant comme la «capitale européenne du djihad». Dans un reportage, elle reproche à la bourgmestre de n’avoir rien fait pour empêcher les attentats. Mardi soir, elle a également diffusé un tweet à propos d’un incendie dans un entrepôt à Koekelberg. «  Molenbeek. Qu’est-ce qui pourrait bien causer une explosion comme ça dans la capitale du djihad en Europe le jour du ramadan?  », disait-elle.

« C’est impardonnable »

Mme Schepmans qualifie ces propos d’«  extrêmement graves  ». «C’est impardonnable. Dans ses propos, il y a une réelle volonté de casser Molenbeek», affirme-t-elle. «Ce sont tous les habitants qu’elle attaque et on ne peut pas laisser faire ça

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Selon les académiques qui signent la Carte blanche, il vaut mieux motiver les chômeurs

    Chômage: seize académiques tirent la sonnette d’alarme

  2. Porsche est le premier constructeur allemand à renoncer à la technologie diesel, alors même que Volkswagen assure ne pas vouloir y renoncer tout comme ses concurrents BMW ou Daimler.

    Pourquoi Porsche a-t-il décidé de sortir du diesel?

  3. Pour les syndicats et pour les parents de Kitty Van Nieuwenhuysen, Johan et Nelly, cette décision est une «
gifle au visage
».

    Les syndicats policiers outrés par la libération d’un tueur de l’une des leurs

Chroniques
  • La check-list des élections communales

    Dans trois semaines, nous allons voter pour les communales. Alors que les partis scruteront et interpréteront les résultats à travers la grille des prochaines élections nationales et européennes – quand bien même on verra localement des alliances impossibles à d’autres niveaux –, il faudrait peut-être rappeler que ce scrutin est important pour lui-même et que les enjeux, même locaux, sont de taille.

    Des potentats difficiles à contester

    J’ai longtemps cru que l’échelon local était le plus propice à la mise en œuvre d’une véritable démocratie, et que l’on pouvait aisément y mettre en œuvre des processus de démocratie délibérative ou participative. Les quelques chroniques que j’ai consacrées à des sujets communaux (sur certaines communes du BW) m’ont cruellement démenti ; dans de nombreux cas, ces communes sont les lieux où sévissent des potentats autoritaires, totalement...

    Lire la suite