L’ex-espion russe Sergeï Skripal empoisonné à l’agent neurotoxique est sorti de l’hôpital

Edition numérique des abonnés

L’ex-espion russe Sergeï Skripal, qui avait été découvert empoisonné avec sa fille Ioulia le 4 mars à Salisbury, en Grande-Bretagne, a pu quitter l’hôpital dans lequel il était soigné. L’information a été confirmée par le service de santé public britannique, le NHS.

Les Skripal avaient été admis au Salisbury District Hospital, et il était apparu ensuite que père et fille avaient été exposés à un agent neuroparalytique, suspecté d’être issu du programme soviétique «Novitchok».

«C’est une nouvelle fantastique que Sergeï Skripal se sente assez bien pour quitter l’hôpital de Salisbury», a déclaré la directrice de l’hôpital Cara Charles-Barks, citée dans un communiqué.

Ioulia Skripal avait déjà pu quitter l’hôpital le 9 avril dernier.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous