Course-poursuite avec des migrants: une balle perdue tirée par la police serait à l’origine de la mort de la fillette

Edition numérique des abonnés

Selon la RTBF, et contrairement à ce qu’affirmait le parquet, une balle perdue de la police serait à l’origine de la mort de la fillette kurde de deux ans. Celle-ci est décédée suite à une course-poursuite entre la camionnette où elle se trouvait et la police.

Une course-poursuite avait débuté ce jeudi entre 2h et 3h du matin sur la E42 depuis Namur. Une camionnette de migrants avait été prise en chasse par la police «  en raison d’un comportement suspect  ». Après son arrestation, la petite fille avait été prise en charge mais était décédée dans l’ambulance. Le magistrat avait alors évoqué trois causes possibles pour le décès de la fillette : une maladie, un accident lié au comportement du chauffeur de la camionnette -la tête de l’enfant aurait pu par exemple heurter une paroi du véhicule- ou un coup porté à l’enfant.

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon a réagi à cet événement sur Twitter, qu’il a qualifié de « tragique ».

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous