Victor Polster, récompensé à Cannes: «J’espère que le film «Girl» permettra de combattre les idées reçues»

Victor Polster et Lukas Dhont © AFP
Victor Polster et Lukas Dhont © AFP

Révélation du 71e Festival de Cannes, le film « Girl » du jeune cinéaste belge Lukas Dhont a reçu samedi soir la Caméra d’or, récompensant un premier film, toutes sections confondues.

Au-delà du portrait, le film a une portée documentaire en montrant les étapes de l’ardu parcours de réassignation sexuelle, du traitement hormonal à la chirurgie.

L’autre révélation du film est son acteur, Victor Polster. Pour ses premiers pas au cinéma, il livre une véritable performance en incarnant Lara lancée en même temps dans une éprouvante réassignation sexuelle et l’apprentissage exigeant de la danse classique.

« Je me suis préparé pour arriver dans le rôle de Lara. Après, ça été compliqué de relâcher ce rôle. Un rôle intéressant à faire avec un point commun, la danse », a commenté Victor Polster.

« J’espère que le film permettra de combattre les idées reçues. Pour les personnes dont le corps n’est pas conforme à leur identité, ce n’est pas un choix », a également déclaré le jeune acteur bruxellois lors du festival de Cannes.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous