Diplomatie, doigt d’honneur et Gazinsky: ce qu’il faut retenir de la journée d’ouverture de la Coupe du monde

Photo News
Photo News

Robbie Williams fait le show lors de la cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture a été animée musicalement par les airs du compositeur russe Piotr Tchaïkovski et surtout les tubes plus actuels du Britannique Robbie Williams parfois accompagnée par la Russe Aida Gariffulina. Elle a permis de revoir l’ancienne star brésilienne Ronaldo, double champion du monde (1994 et 2002), en costume et cravate et l’ancien gardien de but espagnol Iker Casillas qui a apporté le trophée de la Coupe du monde.

Edition numérique des abonnés

Edition numérique des abonnés

Edition numérique des abonnés

Puis dérape…

Un geste polémique devant 80.000 personnes et des millions de téléspectateurs : le chanteur britannique Robbie Williams a adressé un doigt d’honneur à une caméra pendant son concert lors de la cérémonie d’ouverture du Mondial 2018 au stade Loujniki de Moscou, déclenchant un buzz sur les réseaux sociaux. Il était LA star de cette courte cérémonie d’ouverture : l’ancien membre de Take That a enflammé le stade moscovite devant Vladimir Poutine et le gotha du foot mondial, juste avant un Russie-Arabie saoudite qui avait l’honneur de lancer la Coupe du monde.

La claque de la Russie à l’Arabie saoudite dans le match d’ouverture (5-0)

La Russie a réussi ses débuts à domicile jeudi à la Loujniki Arena de Moscou en remportant le match d’ouverture du Mondial 2018 face à l’Arabie Saoudite. Le Pays hôte a dominé son adversaire du jour 5-0 grâce aux buts de Yuri Gazinsky (12e), Denis Cherychev (43e et 90e+1), Artem Dzyuba (71e) et Aleksandr Golovin (90e+4). Les Russes prennent donc la tête du groupe A avec trois points alors que les deux autres équipes engagées dans cette première poule, l’Uruguay et l’Égypte, s’affronteront vendredi (14h).

Edition numérique des abonnés

Edition numérique des abonnés

Le petit bijou de Denis Cheryshev

Monté au jeu à la 24e minute à la place de son équipier blessé Alan Dzagoev, le joueur du Villarreal (Espagne) a saisi parfaitement son occasion en inscrivant un joli doublé. En fin de première période, il a d’abord évité l’intervention de deux défenseurs saoudiens d’un joli ballon piqué avant de placer le ballon dans le plafond du but défendu par Al Muaiouf (43e). Il a ensuite attendu les arrêts de jeu de la rencontre pour planter le quatrième but russe d’un très bel extérieur du pied gauche qui a surmonté le gardien saoudien et a fait exploser de joie le public de la Loujniki Arena.

Edition numérique des abonnés

La proximité entre Vladimir Poutine et le prince d’Arabie saoudite

À l’occasion du match d’ouverture de la Coupe du monde 2018 opposant la Russie et l’Arabie saoudite, quelques personnalités politiques ont pris place en tribunes comme Vladimir Poutine et le prince Mohamed Ben Salmane. Seul le président de la FIFA, Gianni Infantino, séparait les deux hommes.

Edition numérique des abonnés

Edition numérique des abonnés

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Cinq réacteurs (sur sept) sont actuellement à l’arrêt en Belgique.

    Aura-t-on assez d’électricité cet hiver?

  2. @EPA

    Ligue des champions: Cristiano Ronaldo, un rouge et des larmes

  3. Alexandre Benalla (à l’avant-plan) est resté serein durant toute son audition devant la commission parlementaire d’enquête du Sénat.

    Benalla: «Je n’ai jamais été le garde du corps d’Emmanuel Macron!»

Chroniques
  • La lutte finale des socialistes flamands?

    Par Ivan De Vadder

    À Anvers une campagne électorale acrimonieuse est en train de se développer. Le président du parti socialiste anversois, Tom Meeuws, est accusé de détournement de fonds ; une liste de cartel entre les écologistes et les socialistes a vu le jour, avant de se dissoudre après seulement quelques mois ; le bourgmestre Bart De Wever soupçonne des conseillers communaux d’avoir des liens avec la mafia de la drogue ; après quoi un candidat du CD&V se fait arrêter en France avec trois kilos d’héroïne dans son véhicule ; Kris Peeters, la tête de liste du CD&V, qui vient de déménager de la petite commune de Puurs pour engager le combat à Anvers, est surnommé «  le locataire  » par le bourgmestre. «  Évidemment, explique De Wever, il est le seul des 250.000 locataires à Anvers à avoir une villa avec jardin à environ 20 kilomètres de la ville pour se reposer pendant le week-end.  » Difficile à croire, mais le CD&V et la N-VA font tous les deux parties de la majorité à Anvers avec l’...

    Lire la suite