Theo Francken à propos des migrants de l’Aquarius: «Que sommes-nous en train de faire?»

Edition numérique des abonnés

Les 630 migrants secourus par l’Aquarius, au centre cette semaine de vives tensions sur la politique migratoire de l’Europe, sont arrivés en bateau à Valence ce dimanche matin, après une semaine d’errance en Méditerranée.

«  Parmi les migrants illégaux qui arrivent en Espagne, beaucoup sont originaires du Bangladesh », a commenté sur Twitter le secrétaire d’Etat à l’Asile Theo Francken (N-VA). «  C’est à 9000 km de la Libye et il n’y a pas de guerre. Ils volent via la Turquie vers Tripoli avant de partir en bateau vers l’UE. De quel droit entrent-ils dans l’Union européenne ? Que sommes-nous en train de faire ?  »

Samedi, Theo Francken s’était exprimé dans Het Nieuwsblad en faveur d’un arrêt total de la migration illégale. Si cela dépendait de lui, toute personne qui essaye d’entrer au sein de l’Union européenne sans respecter les lois – que ce soit par bateau ou par une autre voie – perdrait son droit à l’asile, expliquait-il., tout en précisant qu’il s’agissait d’une proposition personnelle.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous