L’armée ne peut pas licencier les extrémistes

Belga

Les moyens juridiques manquent à l’armée pour expulser les soldats avec des convictions salafistes. « Un soldat qui fume un joint a plus de risque d’être mis dehors », commente la CGSP Défense.

  • <p>Peter De Crem. Belga</p>

    Peter De Crem. Belga

Les personnes adhérant à des mouvements extrémistes peuvent facilement servir l’armée belge. Le ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V) n’a en effet aucune base juridique pour expulser des soldats pour leurs convictions salafistes, indique le quotidien De Morgen.

Il y a plusieurs semaines pourtant, le ministre avait promis que les extrémistes seraient mis à la porte. « Tout salafisme au sein de la Défense ne sera pas toléré et conduira irrévocablement au licenciement », avait-il indiqué à la commission Défense après l’annonce de la présence d’une dizaine de militaires aux convictions islamistes radicales au sein du service de renseignement militaire.

Mais selon un rapport interne, les moyens juridiques manquent pour ce faire. Tant qu’il s’agit de groupuscules ou organisations qui ne sont pas interdits par la loi, les militaires peuvent en faire partie.

« L’armée ne peut en réalité pas s’y opposer », explique Dirk Deboodt de la CGSP Défense. « Un soldat qui fume un joint a plus de risque d’être mis dehors de l’armée qu’un soldat qui est membre de Blood&Honour ou un militaire qui a pour but de mener le djihad en Somalie. » Le ministre De Crem n’était pas joignable pour obtenir un commentaire.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

23. Mon canard dit le 17/01/2013, 20:35

18. Scamateur dit le 17/01/2013, 10:48"N importe quel raison fera l affaire.">Une procédure d isolement comme celle prise pour les japonais résident aux USA pendant la 2e guerre mondiale

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
22. brusselaar dit le 17/01/2013, 11:48

Eco êtes-vous Turc ou Arabe ? Sunnite sans aucun doute

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 4
21. Tardis II dit le 17/01/2013, 11:42

Mais c'est tout simple, quand une loi n'est pas bonne ou obsolète, on la change... Non?

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 4 non 2
20. ECO dit le 17/01/2013, 11:31

réalités ! =>Le salafisme est un mouvement sunnite revendiquant un retour à l islam des origines, fondé sur le Coran et la Sunna. Aujourd'hui, le terme désigne un mouvement composite fondamentaliste, constitué en particulier d'une mouvance traditionaliste et d'une mouvance djihadiste. Toutes ces mouvances affirment constituer la continuation sans changement de l islam des premiers siècles.( RIEN N'INTERDIT CELA ! )-------l extrême-droite clament que les races dites supérieures devraient avoir proportionnellement plus de droits que les races dites inférieures.------TOUS INTERDIT CELA ! Pieter De Crem protégé en faite les flamingants extrémistes qui sont dans l'armée ! le salafisme a encore bon dos !

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 5 non 2
19. in-nocent dit le 17/01/2013, 10:52

Y-a-il encore un pilote dans l'avion ?

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 3
Voir toutes les réactions »