Les routes brabançonnes ont connu 31% de crash mortels en moins en 2017

On a dénombré 19 accidents mortels en Brabant wallon en 2017.
On a dénombré 19 accidents mortels en Brabant wallon en 2017. - J.B.

En 2017 en Wallonie, 289 personnes ont perdu la vie sur la route. C’est 8 % de moins qu’en 2016, année pour laquelle on comptabilisait 314 tués. C’est la première fois que le nombre de tués sur les routes wallonnes est inférieur à 300. Le nombre d’accidents corporels a également baissé de près de 3 % entre 2016 et 2017.

« Grâce à une politique équilibrée d’investissements, de sensibilisation, de contrôle et de sanction, la Wallonie se rapproche de l’objectif qu’elle s’est fixé en matière de sécurité routière : passer sous la barre des 200 tués à l’horizon 2020, souligne le ministre wallon de la Mobilité et de la Sécurité routière, Carlo Di Antonio. Il est primordial de poursuivre dans cette voie. Un changement des mentalités et des comportements est en cours. Ces mêmes changements nous ont déjà permis de quasiment diviser par deux le nombre de tués sur nos routes en dix ans. »

Les provinces suivent la tendance régionale et enregistrent toutes une belle diminution du nombre d’accidents par rapport à 2011. Entre 2016 et 2017, le nombre de morts est en baisse dans toutes les provinces wallonnes, sauf dans la province de Namur, où on déplore huit tués supplémentaires. Le nombre d’accidents corporels est également en baisse dans la plupart des provinces, à l’exception des provinces de Liège et du Brabant wallon, où on enregistre une légère hausse (+1 %).

Des chiffres plutôt positifs

Bonne nouvelle pour les Brabançons wallons, c’est dans leur province que le nombre de décès sur la route a le plus fortement diminué. On est passé de 31 morts en 2011 à 19 en 2017, soit une baisse de 31,8 % ! Des chiffres à relativiser car ils varient fortement d’année en année. En 2011, 2014 et 2016, on comptait respectivement 31, 27 et de nouveau 27 accidents mortels alors que l’on n’en était « qu’à » 17 morts en 2013.

Même constat pour le nombre d’accidents corporels. On est passé de 1.062 cas en 2016 à 1.074 cas en 2017, mais l’on en a comptabilisé 1.137 en 2015 et 1.284 en 2011. En six ans, cela représente donc une diminution de 16,4 %.

À l’exception des poids lourds, les différents modes de déplacement enregistrent une diminution du nombre de victimes (tués et blessés) entre 2016 et 2017. Par ailleurs, on n’a jamais observé si peu de décès qu’en 2017 chez les motards, les occupants de voiture et les camionnettes. Il faut ici souligner une évolution particulièrement favorable pour les motards : 28 motards sont en effet décédés sur les routes wallonnes en 2017 contre au moins 40 annuellement les années précédentes.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous