La justice espagnole renonce à demander l’extradition de Carles Puigdemont

Carles Puigdemont © AFP
Carles Puigdemont © AFP

Le juge espagnol chargé de l’enquête sur la tentative de sécession de la Catalogne en octobre dernier a retiré jeudi les mandats d’arrêt internationaux contre l’ex-président catalan Carles Puigdemont et cinq autres dirigeants indépendantistes ayant fui à l’étranger.

Ce retrait intervient après la décision, il y a une semaine, de la justice allemande de n’autoriser l’extradition de M. Puigdemont vers l’Espagne que pour le chef d’inculpation de malversation et non pour rébellion, un délit passible de 25 ans de réclusion. Dans son arrêt, le juge Pablo Llarena écrit aussi refuser l’extradition de l’ex-président catalan pour ce seul chef de malversation.

Carles Puigdemont vivait en exil en Belgique depuis le 30 octobre 2017. Le 27 mars dernier, il a été arrêté sur une autoroute dans le nord de l’Allemagne alors qu’il revenait en voiture de Finlande où il avait donné une conférence.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous