Etat de droit: la N-VA et le Vlaams Belang n’ont pas approuvé la procédure contre la Hongrie

©EPA
©EPA

Les quatre députés N-VA et le député Vlaams Belang sont les seuls élus belges du Parlement européen à ne pas avoir soutenu mercredi midi le déclenchement d’une procédure d’alarme contre la Hongrie pour violation de l’état de droit et des valeurs de l’UE, ressort-il du décompte des votes.

Les N-VA Mark Demesmaeker, Sander Loones, Helga Stevens et Anneleen Van Bossuyt se sont abstenus, tandis que le VB Gerolf Annemans a voté contre.

Les eurodéputés belges libéraux (MR et Open Vld), socialistes (PS et SP.A), centristes (CD&V, CDH et CSP) et écologistes (Ecolo et Groen) ont en revanche soutenu le texte, qui demande aux Etats membres (le Conseil) de se saisir de la question, sur base d’un rapport extrêmement critique de la députée Judith Sargentini (Verts/ALE) envers le régime de Viktor Orban.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20140526-G2CV24 2014-05-26 13:14:01

    La check-list des élections communales

  2. En novembre, la Belgique devra se contenter d’un seul réacteur.

    Revoilà les prémices d’une pénurie d’électricité

  3. Le prix de l’abonnement annuel est fixé par le fournisseur et ne dépend pas du coût de l’électricité.

    Le médiateur de l’Energie annonce une action contre six fournisseurs

Chroniques
  • La check-list des élections communales

    Dans trois semaines, nous allons voter pour les communales. Alors que les partis scruteront et interpréteront les résultats à travers la grille des prochaines élections nationales et européennes – quand bien même on verra localement des alliances impossibles à d’autres niveaux –, il faudrait peut-être rappeler que ce scrutin est important pour lui-même et que les enjeux, même locaux, sont de taille.

    Des potentats difficiles à contester

    J’ai longtemps cru que l’échelon local était le plus propice à la mise en œuvre d’une véritable démocratie, et que l’on pouvait aisément y mettre en œuvre des processus de démocratie délibérative ou participative. Les quelques chroniques que j’ai consacrées à des sujets communaux (sur certaines communes du BW) m’ont cruellement démenti ; dans de nombreux cas, ces communes sont les lieux où sévissent des potentats autoritaires, totalement...

    Lire la suite

  • Ceci n’est pas une politique

    On avait annoncé des mesures concrètes pour gérer la problématique des transmigrants sur le territoire belge. Et à quoi a-t-on eu droit ce vendredi ? A un chiffre. Le gouvernement va augmenter en deux phases le nombre de ceux qui seront placés en centres fermés. C’est une rustine que le gouvernement a placée, parasitée, noyautée, détournée par les petites phrases d’un certain Bart – Y a qu’à – De Wever.

    Lire la suite