France: un automobiliste fonce sur des piétons et fait deux blessés

Edition numérique des abonnés

Un automobiliste a blessé légèrement deux personnes dans la nuit de jeudi à vendredi à Nîmes, dans le sud de la France, en voulant foncer sur des piétons, avant que son véhicule ne soit arrêté par une barrière de sécurité, a-t-on appris de sources concordantes.

Vers 01h du matin vendredi, selon des témoignages recueillis sur place par l’AFP, l’homme de 32 ans a foncé en direction d’une cinquantaine de clients d’un bar, «l’Instant T», qui se trouvaient dans la rue devant l’établissement.

Sa voiture, une Peugeot blanche, a terminé sa course empalée dans une barrière de sécurité installée en prévision de la féria de Nîmes - une grande fête populaire autour de la tauromachie - qui doit débuter vendredi, a constaté un journaliste de l’AFP.

Plusieurs témoins de la scène, interrogés par l’AFP, rapportent que l’homme a crié «Allah akbar» (Dieu est le plus grand)» au moment des faits. Il serait inconnu de la police pour des faits de radicalisation, selon une source proche de l’enquête.

Le procureur de la République Eric Maurel, qui s’est rendu sur place, a expliqué que l’automobiliste, qui avait tenté de fuir, avait été interpellé et molesté par la foule.

Dans un état de «relative confusion mentale» lors de son interpellation, l’homme a été hospitalisé, a ajouté le procureur. Une enquête a été ouverte pour «tentative de meurtre».

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20140526-G2CV24 2014-05-26 13:14:01

    La check-list des élections communales

  2. En novembre, la Belgique devra se contenter d’un seul réacteur.

    Revoilà les prémices d’une pénurie d’électricité

  3. Le prix de l’abonnement annuel est fixé par le fournisseur et ne dépend pas du coût de l’électricité.

    Le médiateur de l’Energie annonce une action contre six fournisseurs

Chroniques
  • La check-list des élections communales

    Dans trois semaines, nous allons voter pour les communales. Alors que les partis scruteront et interpréteront les résultats à travers la grille des prochaines élections nationales et européennes – quand bien même on verra localement des alliances impossibles à d’autres niveaux –, il faudrait peut-être rappeler que ce scrutin est important pour lui-même et que les enjeux, même locaux, sont de taille.

    Des potentats difficiles à contester

    J’ai longtemps cru que l’échelon local était le plus propice à la mise en œuvre d’une véritable démocratie, et que l’on pouvait aisément y mettre en œuvre des processus de démocratie délibérative ou participative. Les quelques chroniques que j’ai consacrées à des sujets communaux (sur certaines communes du BW) m’ont cruellement démenti ; dans de nombreux cas, ces communes sont les lieux où sévissent des potentats autoritaires, totalement...

    Lire la suite

  • Ceci n’est pas une politique

    On avait annoncé des mesures concrètes pour gérer la problématique des transmigrants sur le territoire belge. Et à quoi a-t-on eu droit ce vendredi ? A un chiffre. Le gouvernement va augmenter en deux phases le nombre de ceux qui seront placés en centres fermés. C’est une rustine que le gouvernement a placée, parasitée, noyautée, détournée par les petites phrases d’un certain Bart – Y a qu’à – De Wever.

    Lire la suite