La peste porcine africaine expliquée en 2 minutes (vidéo)

©Reuters
©Reuters

La peste porcine africaine est une maladie qui n’affecte que les animaux, concrètement ceux de la famille des porcs. En Europe le virus ne touche que porcs et sangliers mais sa rapide transmission et l’absence de soins en font un enjeu pour la santé animale et pour l’économie.

La peste porcine africaine est causée par un virus de la famille des Asfarviridae. La maladie est transmise avec grande facilité à travers différents vecteurs. Par exemple : l’air, le contact avec des animaux contaminés ou avec du matériel portant le virus ne sont que quelques exemples. La nourriture contaminée ainsi que les tiques porteuses du virus sont deux autres des vecteurs les plus communs d’infection. Les animaux infectés sont sacrifiés afin d’éviter une transmission massive de la maladie, ce qui peut entraîner de grandes pertes économiques pour les éleveurs.

L’Afsca conseille aux éleveurs de mettre les animaux en quarantaine ainsi que d’être plus attentifs aux mesures d’hygiène.

Mesures pour les chasseurs

Des conseils sont aussi dirigés aux chasseurs, possibles vecteurs de transmission de la maladie. Il est conseillé de ne pas emporter les carcasses des animaux d’une zone ou la maladie pourrait être présente. Les chasseurs doivent aussi nettoyer consciencieusement leur matériel afin de ne pas emporter avec eux des traces de virus présentes sur les carcasses des animaux.

La Belgique a déjà été touchée par une épidémie de peste porcine. C’était en 1985, en Flandre-Occidentale. La contamination a eu lieu suite à l’introduction de viande de porc contaminée provenant de l’Espagne. À l’époque, 12 exploitations ont été contaminées, 185 exploitations bloquées et plus de 30.000 porcs ont éte sacrifiés.

 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20140526-G2CV24 2014-05-26 13:14:01

    La check-list des élections communales

  2. En novembre, la Belgique devra se contenter d’un seul réacteur.

    Revoilà les prémices d’une pénurie d’électricité

  3. Le prix de l’abonnement annuel est fixé par le fournisseur et ne dépend pas du coût de l’électricité.

    Le médiateur de l’Energie annonce une action contre six fournisseurs

Chroniques
  • La check-list des élections communales

    Dans trois semaines, nous allons voter pour les communales. Alors que les partis scruteront et interpréteront les résultats à travers la grille des prochaines élections nationales et européennes – quand bien même on verra localement des alliances impossibles à d’autres niveaux –, il faudrait peut-être rappeler que ce scrutin est important pour lui-même et que les enjeux, même locaux, sont de taille.

    Des potentats difficiles à contester

    J’ai longtemps cru que l’échelon local était le plus propice à la mise en œuvre d’une véritable démocratie, et que l’on pouvait aisément y mettre en œuvre des processus de démocratie délibérative ou participative. Les quelques chroniques que j’ai consacrées à des sujets communaux (sur certaines communes du BW) m’ont cruellement démenti ; dans de nombreux cas, ces communes sont les lieux où sévissent des potentats autoritaires, totalement...

    Lire la suite

  • Ceci n’est pas une politique

    On avait annoncé des mesures concrètes pour gérer la problématique des transmigrants sur le territoire belge. Et à quoi a-t-on eu droit ce vendredi ? A un chiffre. Le gouvernement va augmenter en deux phases le nombre de ceux qui seront placés en centres fermés. C’est une rustine que le gouvernement a placée, parasitée, noyautée, détournée par les petites phrases d’un certain Bart – Y a qu’à – De Wever.

    Lire la suite