Les travailleurs d’ArcelorMittal bloqueront les postes frontières vendredi

Rédaction en ligne

Les travailleurs et syndicalistes d’ArcelorMIttal laisseront passer les véhicules au compte-goutte aux postes frontières belges vendredi. « On licencie partout, on ne peut pas rester sans rien faire », estiment-ils.

Vendredi matin, une dizaine de cars emmèneront travailleurs et représentants syndicaux d’ArcelorMittal Liège vers différents postes frontières du pays. «  L’objectif est de faire parler de nous, et de protester contre l’Europe capitaliste que nous connaissons actuellement  », indique un syndicaliste. «  On licencie partout, on ne peut pas rester sans rien faire  ».

Les syndicats ont invité le personnel de Caterpillar à se joindre à l’action. Concrètement, les travailleurs ne laisseront passer les véhicules qu’au compte-goutte durant quelques heures. La circulation sera donc sérieusement perturbée.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

11. TILMANT Jean-Paul dit le 06/03/2013, 12:50

Qu'ils les bloquent et....les gardent,les frontières! Nous n'avont jamais eu autant de problèmes( les vols battent tous les records!),depuis que les "européens" les ont supprimées!

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
10. Zarok dit le 06/03/2013, 10:23

C'est bien, et?

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 1 non 1
9. claudinedavid dit le 06/03/2013, 08:13

Syndicats Encore une petite escapade carnavalesque, histoire de détourné l'attention des travailleurs sur le vrai problème Européen et le grand hold-up américain....

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 1
8. lardetredesagreable dit le 06/03/2013, 06:43

D'accord avec ceux qui disent que les syndicats tels qu'aujourd'hui sont obsolètes . Faire descendre dans la rue , bloquer les frontières, mettre des tracteurs dans des opérations escargots ne fait qu'emmm...la population qui se déplace pour aller bosser . trop d'impôts tue l'impôt , mais trop de grèves tue les grèves . les TEC et quelques autres doivent en savoir quelque chose... Les syndicats n'ont rien dit pendant que le pays s'enfonçait, des années durant , dans une dette astronomique générée par des politiciens clientélistes et irresponsables . "Vous chantiez ? J'en suis fort aise...He bien dansez maintenant " Seuls des gouvernements technocratiques dotés d'un mandat reconductible une seule fois et dépourvus des protections judiciaires indécentes que les élus se sont octroyés au fil du temps pourront en sortir . C'est à l'administration de faire , les politiciens ne font que paraître....

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 1
7. seporenn dit le 05/03/2013, 23:02

Louise_2011: en fait nous travaillons pour enrichir les 1426 milliardaires de cette planète dont le "succès" repose largement sur notre travail, et sur nos fonds publics (lire "Les gros raflent la mise" de Steven Gorelick, éditions Ecosociété). On devrait appeler ça des profiteurs. Heureusement nous sommes nés dans un pays dont certains acteurs (dont d'affreux syndicalistes) ont lutté dans le passé pour nous garantir certaines conditions de vie (des congés payés, des infrastructures de soins/éducation/transport,... ). Malheureusement, le nivellement par le bas étant la conséquence logique de la sacro-sainte "compétitivité" dans notre système hiérarchique-coercitif-lucratif, notre descendance devra probablement bientôt s'aligner sur les conditions de vie et de travail des chinois. Je ne leur souhaite pas, mais si nous continuons à courber la tête...

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 3
Voir toutes les réactions »