Attentats en Turquie : «Cet acte inacceptable contre des civils innocents»

P.LA. avec AFP

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a condamné fermement le double attentat à la voiture piégée qui a fait au moins 41 morts et des centaines de blessés en Turquie. Les autorités turques accusent le régime syrien.

  • 
Reuters
    Reuters
  • 
Reuters
    Reuters

Deux voitures piégées ont explosé samedi à Reyhanli, dans le sud de la Turquie, près de la frontière avec la Syrie, faisant au moins 41 morts et 100 blessés.

Ensuite, une troisième explosion a secoué la ville turque de Reyhanli, proche de la Syrie, mais elle n’a pas de lien avec le double attentat, a affirmé la chaîne d’information NTV, citant le ministre de l’Intérieur Muammer Güler.

« La troisième explosion était l’explosion du réservoir de carburant d’une voiture. Elle n’a rien à voir avec les événements », a affirmé M. Güler, cité par NTV, sans faire état de victimes dans cette dernière déflagration.

41 morts et des centaines de blessés

Vers 10h55 GMT, deux véhicules remplis d’explosifs ont explosé devant la mairie et la poste de Reyhanli (province de Hatay), une localité située à huit kilomètres d’un important poste-frontière avec la Syrie.

« Il y a 41 morts et une centaine de blessés, dont 29 dans un état grave », a déclaré à l’agence de presse Anatolie M. Güler.

L’attaque est la plus meurtrière enregistrée en Turquie depuis le début du conflit dans la Syrie voisine, il y a plus de deux ans.

Les auteurs des attentats sont liés à des organisations pro-Damas

Le ministre turc de l’Intérieur Muammer Güler a annoncé que les auteurs du double attentat à la voiture piégée sont liés à des organisations proches du régime syrien.

«Les personnes et l’organisation qui ont mené (l’attaque) ont été identifiées. Il a été établi qu’elles étaient liées à des organisations soutenant le régime syrien et soutenant ses services de renseignement», a déclaré M. Güler, cité par TRT sur son site Internet.

Les Turcs s’en prennent aux réfugiés syriens

Les attentats ont provoqué la panique chez les habitants de Reyhanli et des groupes de jeunes ont commencé à prendre à partie les ressortissants syriens présents dans la ville, contraignant la police à tirer en l’air pour disperser la foule.

Des milliers de Syriens fuyant les combats dans leur pays se trouvent à Reyhanli et dans le camp de réfugiés jouxtant la ville.

La Turquie soutient les rebelles syriens et a appelé le président Bachar al-Assad à quitter le pouvoir. Elle accueille sur son sol quelque 400.000 Syriens, dont la moitié dans des camps de réfugiés.

Didier Reynders condamne le double attentat

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a condamné fermement «cet acte inacceptable contre des civils innocents et exprime ses profondes condoléances aux victimes et leurs familles (...)» et «fait également part de sa sympathie et de sa solidarité avec le gouvernement et le peuple turcs».

Le chef de la diplomatie belge tient à exprimer son soutien aux négociations de paix entre le gouvernement turc et le PKK et il souligne la nécessité de continuer ces pourparlers sans relâche.

Il a réaffirmé en outre que seule une solution politique permettra de mettre un terme à la crise qui a fait trop de victimes au sein de la population syrienne. Il s’est félicité que Russes et Américains se soient mis d’accord la semaine dernière pour organiser une conférence visant à lancer un processus de transition sur base du Communiqué de Genève du 30 juin 2012.

Didier Reynders appelle toutes les parties à saisir cette opportunité et «espère qu’un processus crédible pourra ainsi démarrer pour trouver une solution durable à cette crise qui n’a que trop duré».

Vos réactions

Voir toutes les réactions

29. Labrador dit le 13/05/2013, 12:51

@wafwaf. Effectivement. Cette attitude d'Erdogan n'est pas normale, d'autant plus qu'en général les relations entre la Turquie et la Syrie sont relativement bonnes.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
28. wafwaf dit le 13/05/2013, 07:34

@Labrador : Veuillez excuser mon bégaiement.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 1
27. wafwaf dit le 13/05/2013, 07:33

@Labrador : Je viens d'entendre, aux infos de la 1ère, que les Turcs de la région commençaient à en avoir sérieusement assez de la politique pro-rebelles d'Erdogan. La frontière turco-syrienne serait une véritable passoire et d'étranges et assez peu catholiques personnages (style égorgeurs talibans) s'installeraient dans ces villes du sud de la Turquie ce qui n'enchante guère les habitants. Comme quoi, vous n'êtes pas le seul à penser que ce conflit n'a jamais été qu'une ubuesque farce. La candeur (???) des dirigeants occidentaux ne laisse rien présager de bon.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 1
26. wafwaf dit le 13/05/2013, 07:33

@Labrador : Je viens d'entendre, aux infos de la 1ère, que les Turcs de la région commençaient à en avoir sérieusement assez de la politique pro-rebelles d'Erdogan. La frontière turco-syrienne serait une véritable passoire et d'étranges et assez peu catholiques personnages (style égorgeurs talibans) s'installeraient dans ces villes du sud de la Turquie ce qui n'enchante guère les habitants. Comme quoi, vous n'êtes pas le seul à penser que ce conflit n'a jamais été qu'une ubuesque farce. La candeur (???) des dirigeants occidentaux ne laisse rien présager de bon.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 1 non 1
25. Labrador dit le 12/05/2013, 23:13

@ 24. SansInteret - la Special Relationship sera en réunion pendant 3 jours. Nous verrons quel lapin va sortir de son chapeau.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 2
Voir toutes les réactions »

Osez la rencontre !